Dimanche 18 avril 2021
1h

A l'improviste au Carreau du Temple avec le duo Guylaine Cosseron et Frédéric Jouanlong

A l'Improviste se décline ce soir en trois parties : un concert du duo Guylaine Cosseron et Frédéric Jouanlong enregistré en mars dernier à Paris, le spectacle "La Peuge en mai" en compagnie du saxophoniste Geoffroy Gesser, et pour finir une carte postale sonore, qui viendra clore la soirée.

A l'improviste au Carreau du Temple avec le duo Guylaine Cosseron et Frédéric Jouanlong
Duo Guylaine Cosseron et Frédéric Jouanlong , © Christian Taillemite

Première partie : Guylaine Cosseron et Frédéric Jouanlong au Carreau du Temple

C'est la performance du duo de vocaliste formé par Guylaine Cosseron et Frédéric Jouanlong qui occupe la première partie de cette émission. Le duo était invité à la session live A l'Improviste du 29 mars dernier (session sans public).

Cela fait des années qu'ils improvisent avec leurs voix. Leurs routes se sont croisées plusieurs fois (notamment autour du tableau de Picasso Guernica), jamais cependant dans cette émission : c'est donc une première ! 

Leurs parcours n'ont pas grand-chose en commun, si ce n'est la diversité des champs explorés et la soif de rencontres. Guylaine Cosseron a pris son envol d'improvisatrice à partir d'un bagage jazz. Sa rencontre avec le vocaliste anglais Phil Minton a fait le reste...

Frédéric Jouanlong vient du rock. Il a commencé ses explorations vocales au sein du groupe Kourgane : deux guitares, une voix (la sienne) et une batterie. Du jour où Kourgane a foulé les terres du Pays basque et découvert la voix protéiforme de Benat Achiary, les choses ont basculé... 

Guylaine Cosseron et Frédéric Jouanlong ont partagé ce jour-là moment de jubilation sonore bien palpable (écoute seule, pas de vidéo de ce concert pour des raisons sanitaires) ! Il y a toujours un mystère dans l'étincelle qui jaillit de deux corps, de deux voix en présence. L'improvisation permet de revenir aux sources d'un chant qu'on pourrait dire premier. Ce duo met en évidence les richesses de la voix quand on est en présence de musiciens comme Guylaine Cosseron et Frédéric Jouanlong, prêts à tout, y compris à manier le texte, à jouer avec.

  • Titres 

- On n'y échappe pas (Cosseron Guylaine)
- Volatile (Juanlong Frédéric)

  • Prise de son 

Laurent Césard
avec Pierric Charles, Nadège Antonini, Sébastien Royer, Alex Otinwer, Olivier Guérin

  • Pour en savoir plus...

L'actualité de Guylaine Cosseron
Le site de Frédéric Jouanlong 

Deuxième partie : La Peuge en mai avec Geoffroy Gesser, saxophoniste

La Peuge en mai
La Peuge en mai, © Jean-Claude Sarrasin

La Peuge en maiest né du désir de mettre en lien les luttes ouvrières du printemps 1968 et les recherches contemporaines de musiciens improvisateurs-compositeurs.   De cette intuition a surgi l’envie de recueillir le témoignage de mes grand-parents, anciens ouvriers des usines Peugeot du pays de Montbéliard, sur les souvenirs de leurs conditions de travail et des luttes ouvrières de mai 68. J’ai ensuite repris ce dispositif d’entretiens avec d’autres anciens ouvriers, militants ou responsables syndicaux, multipliant les rencontres et les échanges autour du printemps 68 et du centre Peugeot du pays de Montbéliard, et réunissant ainsi un matériau sonore qui formera le centre – à la fois documentaire et poétique – du travail musical. - Geoffroy Gesser, juin 2018

  • L'équipe de la Peuge en mai 

Geoffroy Gesser, conception, saxophone ténor
Simon Henocq, électronique
Prune Bécheau, violon
Aymeric Avice, trompette
Joel Grip, contrebasse
Francesco Pastacaldi, batterie
Cécile Laffon, montage des entretiens

Geoffroy Gesser nous parle ce soir des enjeux de la Peuge en mai : questionner les frontières entre l’écoute des sons et des mots, entre musique, écrite et improvisée, et le documentaire radiophonique. 

La Peuge en mai a été créée en janvier 2020 à la Scène Nationale de Besançon, Les 2 Scènes. Un enregistrement au disque est en cours.

  • Extrait sonore

La Peuge en mai au festival Banlieues Bleues, janvier 2020

Troisième partie : "Des noms d'oiseaux, carte postale sonore"

Oiseau
Oiseau, © Getty / picture alliance / Contributeur

Cabinet de curiosité des oiseaux imaginaires, par Xavier Saïki (prise de son, guitare), avec l'association Vu d'un oeuf et les élèves de l'école primaire de Fresnes en Woëvre

  • La règle du jeu 

Les élèves inventent un oiseau, ils lui donnent des caractéristiques singulières et inventent son univers sonore. Ils le réalisent ensuite en sculpture.

Les enregistrements ont eu lieu au mois de Novembre 2020. L'exposition du cabinet de curiosité aura lieu au mois de juin 2021. 

Ce soir :  Pic Pic guiqueue

L'équipe de l'émission :