Samedi 5 juin 2021
3 min

Qu'est-ce que vocaliser ?

Dans Tintin, la Castafiore vocalise ! Mais c'est quoi vocaliser, précisément ? et ça peut se faire en chœur ? et ça s'apprend ? On tentera de lever quelques coins du voile avec des traités et quelques chefs-d'œuvres...

Qu'est-ce que vocaliser ?
"Tintin et les bijoux de la Castafiore", version alsacienne., © Getty / Photo de Bernard Annebicque/Sygma/Sygma via Getty Images

Saskia de Ville : Marc-Olivier, aujourd’hui vous abordez un important aspect de la technique vocale !

Marc-Olivier Dupin : Oui, j’aimerais évoquer une technique vocale bien particulière : l’art de vocaliser. Pour faire court vocaliser, c’est chanter, en parcourant une échelle de sons, sur une seule syllabe. Prenons comme exemple un extrait pour chœur du Messie de Haendel, les voix de femmes puis les voix d’hommes, se lancent dans des vocalises effrénées :

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Saskia de Ville : Mais la vocalise n’est-elle pas tout simplement une technique pour se mettre en voix ?

Marc-Olivier Dupin : oui, indéniablement le travail de vocalises fait partie de l’échauffement individuel ou collectif des chanteurs, amateurs ou professionnels. Mais dans de nombreuses œuvres baroques et classiques on rencontre de redoutables passages vocalisés, pour chœur. Haendel est l’un des plus gourmands dans le genre, mais Bach n’est pas en reste…

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Saskia de Ville : Comment travailler ce type de virtuosité pour chœur ?

Marc-Olivier Dupin : d’abord par le travail individuel de la vocalise. Comme dit le merveilleux chanteur Marc Mauillon, « il faut simplement se muscler » … et pour ce faire il existe de nombreux traités qui proposent des exercices. J’en citerai deux qui font autorité, l’un du début du 19ème et l’autre de la fin du 20ème siècle : le traité de l’Art du chant de Manuel Garcia et Structure du Chant de Richard Miller. Deux bibles du chanteur !

Après une enquête digne de l’inspecteur Clouzot, il y aurait différentes approches pédagogiques : l’une par le travail du diaphragme, l’autre par celui du larynx, mais évidemment les deux doivent fonctionner ensemble… Et puis par ailleurs, il semble que certains chanteurs aient la capacité de vocaliser facilement sans apprendre…

Saskia de Ville : Tout cela est d’une clarté admirable ! … Mais l’utilisation des vocalises est-elle toujours virtuose ?

Marc-Olivier Dupin : Non, fort heureusement… L’une des plus belles séquences pour chœur sans parole est le troisième des Nocturnes de Claude Debussy.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies
L'équipe de l'émission :