Samedi 13 juin 2020
3 min

Maurice Ohana

L'anniversaire d'un magnifique compositeur du 20ème siècle, libre, indépendant, amoureux des voix et virtuose de l'écriture pour chœur..

Maurice Ohana
Maurice Ohana, © capture d'écran YouTube

Maurice OhCris : IV Mémoriale '44ana est né le 12 juin 1913 à Casablanca. Pianiste, compositeur inspiré, il a écrit de magnifiques œuvres vocales et particulièrement chorales.

Eléis (Swan song) pour 12 voix mixtes a cappella 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Comment situez Ohana dans les multiples courants musicaux du 20ème siècle ? 

S’il fallait le définir en deux mots: indépendant et libre. Sa singularité peut s’expliquer en partie par ses origines,nourri dans son enfance des cultures andalouses, britanniques et françaises. Il s’approprie les musiques savantes en tant que pianiste mais se passionne très tôt pour les musiques de tradition orale. Son inlassable curiosité le conduira aussi à s’intéresser à la musique ancienne et aux musiques d’Afrique comme d’Orient.

Avoaha : I. Iya-Ngô pour chœur mixte, 3 percussions et 2 pianos.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Comment définir son langage musical ?

Il y a un amour du son, de la texture de la matière sonore. Egalement un sentiment d’espace, d’immensité. C’est une écriture généreuse, toujours d’une théâtralité directe. Son indépendance de langage est manifeste: loin du sérialisme, il utilise de multiples techniques d’écriture qu’il puise aussi bien dans les musiques de tradition orale que chez Stravinsky, par exemple. Et il est dans le plaisir de la polyphonie la plus libre, avec un immense vocabulaire musical: écriture par blocs sonores, scansions, sauts, glissandi, murmures, cris, unissons, accords dissonants, parfois micro-intervalles. Son œuvre vocale et polyphonique constitue un joyau de la composition pour chœur, au 20ème siècle.

Cris : IV Mémoriale '44 pour 12 chanteurs a cappella.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies
L'équipe de l'émission :