Samedi 22 mai 2021
3 min

Le thème de la nature dans le répertoire choral

Inépuisable thème pour les compositeurs, depuis plusieurs siècles, la célébration de la nature est à l'origine de nombreux chefs-d'œuvres polyphoniques. Dont beaucoup restent méconnus... Rameau va même jusqu'à faire chanter les fleurs ! sidération et extase...

Le thème de la nature dans le répertoire choral
Coquelicots et fleurs des champs, Collemiers, France., © Getty / Photo by Alain Lecocq/Sygma/Sygma via Getty Images

Saskia de Ville : Marc-Olivier, pour le plus grand plaisir d’Ophélie Gaillard, nous partons dans la nature !

Marc-Olivier Dupin : Oui, avec un inépuisable répertoire choral. Bien sûr Clément Janequin, avec Herbes et fleurs :

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Saskia de Ville : Ce thème de la nature en art n’est-il pas universel ?

Marc-Olivier Dupin : En effet, la beauté de la nature devient un sujet privilégié de l’art occidental dès la fin du Moyen Age, du début de la Renaissance. Au point d’envahir toutes les formes d’art, notamment la poésie, la peinture et la musique.

Depuis l’invention de l’écriture musicale, d’innombrables pièces vocales et chorales ont été composées sur ce thème. Beaucoup restent méconnues.

Ce matin, je me limiterai au seul monde végétal ; point de vol du bourdon ou de merle noir… Et du coq à l’âne si j’ose dire, retrouvons Camille Saint-Saëns dont on honore la mémoire cette année, et son très joli chœur, intitulé Les fleurs et les arbres.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Saskia de Ville : Mais ce thème de la nature n’est-il pas souvent associé au printemps ?

Marc-Olivier Dupin : Oui, notamment l’éveil de la nature au printemps souvent métaphorique de l’éveil amoureux. D’Edvard Grieg, une pièce pour chœur assez méconnue, Varen, le printemps dernier.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Saskia de Ville : Mais il arrive que les fleurs chantent elles aussi…

Marc-Olivier Dupin : Oui ! grâce au génie de Rameau ! Dans les sublimes Indes Galantes, les fleurs chantent le tendre amour ! Une des plus belles œuvres musicales de l’art occidental.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

L'actualité de Marc Olivier Dupin

L'équipe de l'émission :