Samedi 16 mai 2020
5 min

Le chant à bouche fermée

Dans cette phase de levée progressive du confinement, le chant choral reste une activité particulièrement dangereuse et subversive. Le chant à bouche fermée constitue en quelque sorte le premier geste barrière du chanteur !

Le chant à bouche fermée
Le chant à bouche fermée, © Getty / Image Source

Peu répandue, la technique du chant à bouche fermée se rencontre dans de courts passages dans le répertoire lyrique, de l’opéra classique aux répertoires contemporains (Théâtre musical des années 1970, Aperghis, Kagel, Ligeti…).Ce qui peut amener un compositeur à utiliser ce mode de jeu : l’effet théâtral, le contraste avec le chant bouche ouverte, la couleur d’une grande douceur.
Un des grands exemples du début du XXème siècle le grand chœur à bouche fermée de Madame Butterfly.
Pour voix solo, de sublimes vocalises sans paroles s’y apparentent, comme l’Etude-vocalise de Fauré ou la vocalise de Rachmaninov.
Ravel dans Daphnis et Chloé, Messiaen dans la Transfiguration de Notre Seigneur Jésus-Christ, ont également utilisé cette technique. Et l'organiste et compositeur Jehan Alain a composé une belle oeuvre chorale : Chanson à bouche fermée :

L'équipe de l'émission :