Samedi 16 janvier 2021
3 min

La situation du chant choral en France

Pourquoi le chant choral est-il moins pratiqué en France que dans d'autres pays européens ? quelques éléments de réponse et des préconisations d'un militant de toujours...

La situation du chant choral en France
La Maîtrise de Radio France, © Radio France / H. Béraud / RF

Saskia de Ville : Marc-Olivier, vous déplorez souvent la situation du chant choral en France, comparée à celle de nos voisins européens. Quelles en sont les raisons selon vous ?

Marc-Olivier Dupin : De mon point de vue, les raisons en sont simplement historiques et curieusement liées à la Révolution Française. A cette période, deux phénomènes affaiblissent la pratique chorale : le premier est la fermeture des maitrises d’église, pendant plusieurs décennies. On ne chante plus et on n’entend plus des œuvres telles que celle-ci :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Et dans les années qui suivent la Convention, les églises sont littéralement rackettées ; l’argent étant alors mobilisé à la rénovation de ce qui deviendra le Conservatoire de Paris, lui-même fer de lance des musiques militaires et révolutionnaires :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Saskia de Ville : Étonnant ! Et l’autre cause ?

Marc-Olivier Dupin : Toujours à la Révolution, l’Etat Jacobin affaiblit délibérément les signes d’identité régionale – notamment les musiques de tradition orale – et ce, toujours au profit des répertoires patriotiques.

Saskia de Ville : Ces deux causes conjuguées ont quel effet ?

Marc-Olivier Dupin : selon moi, en s’éloignant de la pratique musicale d’église et en même temps du folklore, la pratique vocale et chorale s’affaiblit dans notre pays, au profit de la musique instrumentale.

Saskia de Ville: Et quels sont les pays où le chant choral se porte bien aujourd’hui ?

Marc-Olivier Dupin : Soit les pays de forte tradition religieuse, catholique ou protestante, soit les pays où le folklore demeure vivace. Comme par exemple en Hongrie avec Kodaly.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Saskia de Ville : Sans repasser par le folklore ou la religion, comment pouvons-nous développer nos pratiques chorales aujourd’hui ?

Marc-Olivier Dupin : La priorité est de former à la direction de chœurs, à tous les niveaux : des instituteurs aux chefs de chœurs professionnels en passant par les intervenants en milieu scolaire et les professeurs de formation musicale…

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

L'actualité de Marc Olivier Dupin.

L'équipe de l'émission :