Samedi 10 avril 2021
3 min

Les formations chorales du Théâtre de la Monnaie / de Munt à Bruxelles.

A la rencontre d'une des plus belles maison d'opéra en Europe, bien connue de Saskia de Ville...

Les formations chorales du Théâtre de la Monnaie / de Munt à Bruxelles.
Théâtre Royal de la Monnaie à Bruxelles, Belgique, © Getty / Sergi Reboredo/VW PICS/Universal Images Group

Saskia de Ville : Marc-Olivier, vous nous emmenez aujourd’hui dans un lieu que je connais bien !

Marc-Olivier Dupin : Oui, en effet, un théâtre où vous avez passé beaucoup de temps et fait beaucoup de musique : le Théâtre de la Monnaie / de Munt, à Bruxelles. Vous le connaissez si bien, que j’ai bien peur de dire des bêtises et c’est vous qui devriez répondre à mes questions aujourd’hui… Mais pour commencer en musique voici un extrait d’une archive de 2013, Le songe d’une nuit d’été de Britten.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Saskia de Ville : et qu’est-ce qui vous semble spécifique dans cette institution, qui est par certains côtés comparable à d’autres maison d’opéra en Europe ?

Marc-Olivier Dupin : La Monnaie est comparable aux meilleures maison d’opéra dans le monde, par sa programmation extraordinaire, dans le choix des œuvres comme celui des chefs, metteurs en scène et solistes. Probablement ce qui la distingue c’est en partie le fait que ce soit une institution à taille humaine : le chœur d’adultes par exemple est constitué d’un nombre relativement modeste de choristes, une trentaine, mais qui sont non seulement de bons chanteurs mais également d’excellents comédiens. Les voici dans un fragment d’Elias de Mendelssohn, dirigé par Antonio Pappano.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Saskia de Ville : Et, comme vous ne pouvez l’ignorer, la Monnaie forme également de nombreux enfants à la pratique chorale et vocale.

Marc-Olivier Dupin  : Oui, l’institution collabore avec un ensemble de près de dix académies et conservatoires de musique belges qui préparent les jeunes chanteurs au chœur d’enfant de la Monnaie. Puis une fois admis, ils peuvent progresser jusqu’à la formation vocale et les modules d’insertion professionnelle qui constituent un remarquable tremplin vers différents métiers. Vu de l’extérieur tout semble assez fluide et moins formel dans cette institution que dans beaucoup d’autres. En comparaison avec les « grandes usines opératiques » du monde, parfois un peu en perte d’âme, on peut dire que la Monnaie répond au critère « Small is beautiful » !

Saskia de Ville : Vous connaissez bien Alain Altinoglu, le directeur musical ?

Marc-Olivier Dupin  : Oui, c’est un merveilleux musicien, lui-même remarquable pianiste et chef de chant, passionné par la voix et ouvert à tous les répertoires. Retrouvons-le avec Rossini et l’Orchestre de la Monnaie, accompagnant Eva Zaïcik, dans une épreuve du Concours de la Reine Elisabeth.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

L'actualité de Marc-Olivier Dupin

L'équipe de l'émission :