Samedi 2 janvier 2021
3 min

Du sacré au profane avec Roland de Lassus

En ce début d'année, célébrons ensemble l'anniversaire d'un des plus grands compositeurs de tous les temps. Il s'agit du belge Roland de Lassus, né le 2 janvier 1532 à Mons, devenu une figure marquante de la Renaissance.

Du sacré au profane avec Roland de Lassus
Portrait du compositeur Roland de Lassus (1532-1594).Collection privée. Artiste anonyme, © Getty

Au-delà du don musical qu'a eu Roland de Lassus, il a surtout beaucoup chanté dans son enfance et semblerait avoir été chanteur à la Maîtrise de Saint-Nicolas de Mons. Il paraît même que sa voix exceptionnelle attirait les convoitises et qu'il ait fait à trois reprises l'objet de tentatives d'enlèvement...

  • Roland de Lassus, Bonjour, mon coeur. Avec l'Amarcord Ensemble dans l'album "The Book of Madrigals" sorti sur le label Raumklang/Edition Apollon en 2007 (RK ap 10106).

Après ses études dans sa ville natale, il voyage dans toute l'Europe en commençant son périple par la Sicile et divers endroits d'Italie pour étudier et travailler. Il séjourne dans de nombreuses cours à travers l'Europe et se nourrit ainsi des multiples courants musicaux de l'époque.
Il compose dans toutes les langues avec un égal sens de la prosodie. En français, nous retrouvons par exemple le titre Quand mon mari vient de dehors qui conte l'histoire d'un vilain mari...

  • Roland de Lassus, Quand mon mari vient de dehors. Avec l'ensemble The King's Singers, produit par Klaus L. Neumann dans l'album _"_Baisez-moi" sorti sur le label Parlophone Records Limited en 1988.

La gigantesque production de Lassus qui compte plus de 2000 oeuvres demeure d'une modernité singulière : jamais cérébral mais toujours dans la maîtrise totale de son artisanat, le compositeur expérimente toutes les formes de la musique de son temps allant du sacré au profane.
Dans un registre moins prosaïque et plus religieux, par exemple, il compose notamment Les Lamentations du Prophète Jérémie, l'une de ses oeuvres les plus reconnues.

  • Roland de Lassus, Lamentations a 5. Lamentatio tertia, primi diei (3/9). Avec l'Ensemble vocal européen sous la direction de Philippe Herreweghe dans l'album "Lassus : Hieremiae prophtae lamentationes" enregistré à la Chapelle de l'Institut Irlandais de Louvain (Belgique) en mai 1989 et sorti sur le label Harmonia Mundi en 2014 (HMA 1951299).

Capable d'incarner toutes les nuances de l'âme, le compositeur sait alterner la gravité la plus profonde avec l'humeur la plus joyeuse comme dans la chanson italienne plutôt légère intitulée Matona, mia cara, mi follere canzon.

  • Roland de Lassus, Matona, mia cara, mi follere canzon. Avec l'ensemble The King's Singer dans l'album "Madrigals & Songs from The REnaissance" sorti sur le label Parlophone Records Limited en 1974.
L'équipe de l'émission :