Balades Latino-Américaines
Programmation musicale
Samedi 19 juillet 2014
1h 54mn

Zapateo et guaracha : l’éveil de Cuba au tournant du siècle

« L'émission précédente s’achevait en 1878 avec la fin de la Guerre des Dix Ans à Cuba, les insurgés contre l’Espagne fourbissait leurs armes avant de se lancer dans la bataille finale en 1895. Un instant de répit et de paix que nous mettons à profit pour visiter la campagne cubaine où la musique populaire cubaine qu’on appelle guajira, ( Guajiro est le nom qu’on donne à Cuba à l’homme des campagnes ) se joue toujours à Cuba ! » Marcel Quilllévéré

►GENERIQUE :
♫►PREMIERE SUITE ARGENTINE HUEYA de ALBERTO WILLIAMS
NEW CENTURY CHAMBER ORCHESTRA
DIRECTION STUART CANIN
CD LABEL NOTE CLASSICS DND 1035

►Textes ; Marcel Quillévéré
La tonada et la jácara baroques vont aboutir à un genre qui va parcourir toute l’Amérique Latine : une danse basée sur un martèlement des pieds qui marque le rythme : " le zapateo ".
Dès le milieu du XIXè siècle les chroniques et les gravures nous le décrivent (la plus célèbre : un zapateo dans le hangar d’une plantation de tabac). Les couples se font face, l‘homme les mains réunies derrière le dos martèle le sol. Deux versions : la danse originale de la campagne et une version orchestrale du début du XXè siècle de Jaime Prats compositeur né en 1883 restée célèbre aujourd’hui
...

♫►ZAPATEO Traditionnel anonyme-enregistré à colón en 1985
CD LABEL ETHNIC B6758

♫►ZAPATEO de JAIME PRATS
ORCHESTRE & DIRECTION JAIME PRATS

LP 33TOURS LABEL MONTILLA FM 21

A Cuba deux musiciens vont se trouver mêlés aux événements insurrectionnels contre l’Espagne/ José white le violoniste mulâtre et Ignacio Cervantes (1847-1905), pianiste et compositeur qui étudie avec Nicolás Espadero depuis 1859.

José White (1836-1918) a remporté son prix au Conservatoire de Paris en 1856 commence des tournées à travers l’Europe, les Caraïbes le Mexique et l’Amérique du Sud, Rossini l’entend à Paris et lui écrit son admiration le 28 novembre 1858.
C’est lors de ce voyage en Amérique du Sud qu’il compose une zamacueca chilienne pour violon et piano en souvenir de ces danses venues du Pérou au Chili qui lui rappelle les zapateos cubains de son enfance ...

♫►ZAMACUECA de JOSE WHITE
EDUARDO & LILI HERNANDEZ, VIOLON & PIANO

LP 33TOURS LABEL HISPAVOX 13 G 009

Ignacio Cervantes, grâce à son professeur Nicolás Espadero, rencontre Louis Moreau Gottschalk qui l’encourage à poursuivre ses études à Paris avec Marmontel et Alkan, ce qu’il fait de 1865 à 1870 à Paris. Il y retrouve José White qui remplace Alard son professeur au Conservatoire et où il donne bientôt des concerts après avoir eu son prix, de nombreux admirateurs viennent le féliciter : Liszt, von Bulow, Paderevsli et aussi Rossini et Gounod ...

♫►DANZAS CUBANAS SOLEDAD de IGANCIO CERVANTES ( 1847-1905 )
♫►TE QUIERO TANTO de IGANCIO CERVANTES ( 1847-1905 )
♫►PICOTAZOS de IGANCIO CERVANTES ( 1847-1905 )
ANTONIO CARBONELL & ULISES HERNANDEZ, PIANO
CD LABEL BIS MUSIC 166

Ignacio Cervantes retourne à la Havane en 1870 où il continue d'écrire ses danzas cubanas, qu’il joue à Cuba, avec Beethoven Chopin, Liszt, en pleine guerre des dix ans. Il croise parfois José White qui donne des concerts à travers l’île. Tous deux sont au contact avec les musiques des campagnes cubaine comme ce « punto cubano » et ce « son » qui est né au XIXè siècle dans l’est de l’île.

♫►PUNTO CUBANO
ANONYME
CD LABEL ETHNIC B6758
José White et Ignacio Cervantes sont tous deux de fervents militants pour l’indépendance de Cuba. On les soupçonne de récolter des fonds pour les insurgés, ce qu’ils font en réalité. Ils doivent s’enfuir aux USA qui est le refuge de tous les dissidents cubains. Le premier de ses dissidents étant l’apôtre de l’indépendance, le poète et homme politique José Martí.

Aux Etats-Unis José White au violon et Ignacio Cervantes donnent des concerts et c’est à New York que Cervantes compose son célèbre Adiós a Cuba, premier chant de l’exil cubain. Suivi d’un retour au Foyer quand Cervantes est rentré à Cuba en 1879. Quant a José White il part s’établir au Brésil en 1877.

♫►TONADA ESPANOLA, enregistré in situ en 1949
ANONYME
LP 33 TOURS CANCIONERO HISPANOCUBANO EGREM CL-LP-0053

♫►ADIOS A CUBA & VUELTA AL HOGAR de IGANCIO CERVANTES
NOHEMA FERNANDEZ
CD LABEL PROTONE RECORDS PRCD 1107

♫►SCHEZO OPUS 17 (ca 1887) de CECILIA ARIZTI
**NOHEMA FERNANDEZ
CD LABEL
CENTAUR 2582S**

Du salon de musique à la musique des rues, c’est la vie musicale dans la Havane, comme dit Alejo Carpentier « la Musique latino-américaine est un tout qu’on se doit d’accepter. Du salon de concert au bal populaire »

♫►LA ALTURAS DE SIMPSON de MIGUEL FAILDE
CHARANGA TIPICA NATIONAL DE CONCIERTOS
CD LABEL SMITHSONIAN FOLKWA

Eduardo Sánchez de Fuentes (1874-1944) compose sa célèbre Habanera « Tú » à l’âge de 18 ans en 1890. le succès est tel que deux ans après elle est éditée et jouée dans le monde entier. Ses paroles romantiques vont même être changées pour en faire une chanson de la rébellion. Rébellion que José Martí va bientôt rejoindre à Cuba.

♫►TU de EDOUARDO SANCHEZ DE FUENTES
Pilar et Arabel Moraguez, soprano et piano
CD LABEL ALMA LATINA DIAZ 704

En février 1895 José Martí rejoint Le général Maximo Gómez à Saint Domingue, ils débarquent à Cuba où ils sont rejoints par le général Antonio Maceo pour former l'ar­mée mambise contre l’Espagne, José Martí meurt près de la ville de Dos Ríos durant les combats.
La Guerre qui mène à l’indépendance vient de commencer, on sait combien les musiciens ont été aux côtés de José Martí aux Etats-Unis et depuis Paris comme José White, Ignacio Cervantes, Gaspar Villate.

Ce dernier meurt en 1890 à Paris, la même année que Nicolás Espadero, à la Havane. Espadero avait composé sa dernière grande œuvre d’inspiration cubaine en 1873 : Canto del Guajiro, un chant très passionné à la campagne cubaine ...

♫►CANTO DEL GUAJIRO de NICOLAS ESPADERO
CECILIO TIELES
CD LABEL EGREM 0787

En 1898, alors que Cuba est devenu indépendant, José White vit encore à Rio de Janeiro où l’empereur du Brésil l’avait nommé Directeur du Conservatoire en 1877. Il quitte cette année le Brésil et s’établit à Paris où il est nommé professeur au Conservatoire au poste de son ancien maître Alard.
Parmi ses élèves, Jacques Thibaud, Georges Enesco et Cécile Chaminade. C’est à Paris qu’il crée son concerto pour violon qu’il avait composé en 1864.

Concerto pour violon et orchestre-2è mouvement de José White
Aaron Rosand, violon
Orchestre Symphonique de Londres
Dir Paul Freeman
LP 33 tours COL M-33432
CD Cedille Records

15 février 1898, le Cuirassé Américain Maine explose dans le Port de la Havane. 250 marins meurent sur le coup. Les USA accusent l’Espagne, la guerre devient hispano-américaine. La paix avec l’Espagne est signée en juillet 1898. L’espagne a perdu déjà les Philippines et Porto Rico. Elle perd Cuba à présent. Les USA gouvernent l’île en attendant de prochaines élections.

Le 29 novembre 1898 quatre mois après la fin des combats et l’indépendance de Cuba, le compositeur espagnol Fernández Caballero compose sa zarzuela Gigantes y Cabezudos (Les géants et les nains à grosses têtes.) qui se passe à Saragosse pendant cette fête populaire ...

♫►RUMBA ALEGRE de A. GARCIA
PORTABALES GUILLERMO ET ENSEMBLE
CD LABEL MUSICA LATINA NOST 55009
♫►GIGANTES Y CABEZUDOS de FERNADEZ CABALLERO
DONOSTIARRA ORFEONORCHESTRE
DIRECTION
ATAULFO ARGENTA
CD LABEL ALHAMBRA 71465

A Paris, José White reste très attaché à sa patrie d’origine, œuvrant en faveur de son indépendance et en composant des ouvres inspirées par son pays natal. Cuba ne l’a jamais oublié et l’on joue toujours autant sa « Bella Cubana » pour violon et piano, composée et éditée à Paris.
José White, s’éteint à l’âge de 82 ans, à Paris, le 15 mars 1918. Son ami le pianiste et compositeur Ignacio Cervantes l’avait précédé en 1905. Sa dernière œuvre date de 1902, c’est sa fille María qui l'a achevée après sa mort. Son titre « Fusion des âmes »

♫►PRA A HABANA de ROSALIA DE CASTRO & AMANCIO PRADA
CD LABEL MUSICAMAINA

♫►LA BELLA CUBANA de JOSE WHITE
HAI XIN WU, violon
MIRTA GOMEZ , piano
CD PRODUCTEUR

♫►ESAS NO SON CUBANAS de IGNACIO PINEIRO
SEXTETO HABANERO
CD LABEL ALMA LATINA ALCD 703

En 1905 quand Ignacio Cervantes meurt à la Havane, sa fille María est à ses côtés. Elle avait débuté comme pianiste à 13 ans au Teatro Tacón. Elle enregistre son premier disque en 1927. « Papa a composé beaucoup de musique qu’on ne connaît toujours pas – disait-elle avant sa mort en 1981 – J’ai toujours choisi de débuter mes récital par « Fusión de Almas » Il avait commencé à composer cette danse en 1902 mais c’est moi qui l’ai terminée le premier jour où je me suis remise au piano après sa mort. María Cervantes adorait terminer ses concerts par los Muñecos (Les pantins, les marionnettes) de son père Ignacio. Des concerts où elle jouait du piano et iù elle chantait ses compositions comme ces Gaujiars avec Zapateo.
♫►FUSION DE ALMAS de IGNACIO CERVANTES
EMILIO FRANK AREITO
CD LABEL EGREM 3551

♫►EL VALORIO de IGNACIO CERVANTES, enregistrement sur le vif à Saragosse
JORGE LUIS PRATS, piano
CD LABEL DECCA 4782732

♫►GUAJIRAS CUBANAS de MARIA CERVANTES
MARIA CERVANTES, chant & piano
CD LABEL EDICIONES PENTAGRA

Hubert de Blanck pianiste et compositeur, né à Utrecht en 1856, avait parcouru l’Europe et l’Amérique du Sud avec un violoniste brésilien avant de s’établir définitivement à La Havane en 1883. Il y rencontre tous les musiciens dont Ignacio Cervantes et il crée un conservatoire qui deviendra le Conservatoire National. Et il s’engage avec les Cubains dans la lutte pour l’indépendance. Le 7 avril 1917 il soutient le gouvernement cubain quand il se joint à la coalition aux côtés des USA et du Brésil contre les Allemands.

L’île a joué un rôle important en tant que base navale pour protéger les Antilles des attaques des bateaux de guerre allemands. Le gouvernement avait levé une armée de 25000 hommes prête à intervenir ...
Hubert de Blanck (1856-1932) meurt en 1932 à Cuba, un théâtre porte aujourd’hui son nom à La Havane ...

♫►NOCTURNO de HUBERT DE BLANCK
ORCHESTRE DIRECTION GONZALO ROIG
CD LABEL
SALIDA DE CECILIA VALDES MCD 100097

A Cuba la 3è chanson Bayamesa est cette fois une chanson de paix. On la doit au « trovador » Gumersindo garay, une vraie légende à Cuba. Il était né en 1867 à Santiago de Cuba, dans un milieu très pauvre. Quand il était enfant sa mère le berçait en lui faisant entendre la première Bayamesa de Cespedes et Fornaris. C’est ainsi qu’en 1918, alors que Cuba était devenu une république indépendante et qu’en Europe les armes de la première guerre mondiale s’étaient tues il composa sa propre Bayamesa qui est encore à Cuba une chanson que tout le monde fredonne.

♫►LA BAYAMES GARAY SINDO FAZ ROBERTO/CONJUNTO CASINO
CD LABEL ALMA LATINA 702
♫►LA BAYAMES GARAY SINDO VALDES BEBO
CD LABEL CALLE 54

La Guaracha Cubaine a est devenue très populaire à la Havane dès l’apparition du Teatro Bufo qui avait succédé à la tonadilla. En réalité comme son nom l’indique d’emblée la guaracha est d’origine mexicaine ; Comme le souligne Alfredo Ortiz le musicologue cubain ce sont les Mexicains qui intégraient à l’époque la garnison de la Havane.

A la Havane les Mexicains dansaient la guaracha qui était apparue au XVIè-XVIIè siècle. On la dansait avec des sandales qu’on appelait au Mexique des guarachos ou guaraches. Or à La Havane il y avait en garnison mêlés aux soldats cubains, des soldats mexicains guachinangos. Nul doute que ces danses se mêlèrent aux danses cubaines dans les bals et sur la scène des théâtres.

♫►AY QUE ME ABRASO DE CESPEDES JUAN GARCIA
CAPELLA REIAL DE CATALUNYA
/HESPERION XXI
DIRECTION SAVALL JORDI
CD LABEL ALIA VOX

♫►TE REVOLVISTE CAYUCO de JOSE CORONA
MARIA TERSA VERA
RAFAEL ZEQUEIRA
CD LABEL TUMBAO 090

Entre temps la Guaracha a été adoptée par les musiciens noirs et métis.

La pirogue s’est renversée composée en 1918 María Teresa Veras et qu’elle enregistrée dans les années 20. Première femme cubaine noire à avoir enregistré à Cuba.

"Les Frijoles Negros" étaient le plus grand succès de María Cervantes (1885-1981), c’est une des chansons qu’elle interpréta l’été de 1975 au théâtre du Musée des Beaux Arts de la Havane, elle avait 90 ans ! Elle s’est éteinte en 1980 à 95 ans à la Havane.

♫►A LOS FRIJOLITOS CABALLERO de MARIA CERVANTES
MARIA CERVANTES, chant & piano
CD LABEL EDICONES PENTAGRAM

♫►QUIREME MUCHO de GONZALES ROIG
ESTHER BORJA
AMERICA CRESPO
DIRECTION GONZALES ROIG
CD LABEL CMBF

♫►LA TRINITARIA de ELISEO GRENET
ORCHESTRE TYPIQUE CUBAIN
DIRECTION ELISEO GRENET
CD LABEL HARLEQUIN 2063

♫►CONTRADANZA de PAQUITO D' RIVERA
PAQUITO D'RIVERA
ALON YAVNAI
CD LABEL SUNNY SIDE 4551

►Textes : Marcel Quillévéré

L'équipe de l'émission :
Mots clés :