Samedi 1 novembre 2014
10 min

Sonia Delaunay au MAM de Paris

Ce matin Sabine Gignoux nous parle d’une artiste longtemps restée dans l’ombre de son mari : Sonia Delaunay, l’épouse du peintre Robert Delaunay.

Le musée d’art moderne de la ville de Paris consacre une grande rétrospective à Sonia Delaunay , qui sera ensuite présentée à la Tate modern de Londres. Et ce ne sont pas les seuls musées à s’intéresser à l’œuvre de Sonia. D’autres expositions ont eu lieu récemment aux Etats-Unis ou en Allemagne, sur cette artiste à la fois peintre, créatrice de mode, décoratrice d’intérieur, costumière, collaboratrice de nombreux poètes… On trouve aujourd’hui dans l’art contemporain de plus en plus ce type d’approche pluridisciplinaire, et c’est ce qui rend l’oeuvre de Sonia Delaunay, très actuelle.

Portrait de Sonia Delaunay - Florence Henri (1931)
Portrait de Sonia Delaunay - Florence Henri (1931)

Sonia Delaunay est née à Odessa à la fin du XIXe siècle dans une famille juive qui l’a confiée à l’âge de 5 ans, à un oncle fortuné de Saint-Pétersbourg. La petite Sara Elievna Stern est alors rebaptisée Sofia Terk, dite Sonia. Elle voyage avec ses parents adoptifs en Europe, visite les grands musées et entame des études d’art en Allemagne. Puis en 1906, elle s’installe à Paris. Elle n’a que 21 ans mais ses premiers portraits révèlent déjà un véritable talent, influencé par les couleurs des Fauves et Matisse. Toute sa vie, elle va d’ailleurs garder une palette très joyeuse, très chaude, comme en souvenir des arts populaires russes de son enfance. C’est une forte personnalité ! En 1908, pour éviter d’avoir à rentrer à Saint-Pétersbourg, elle contracte un mariage blanc. Puis un an plus tard, elle rencontre Robert Delaunay, qui va devenir le grand compagnon de sa vie. A l’époque, lui se passionne pour les théories optiques de Chevreul sur les contrastes simultanés de couleurs qui montrent qu’un vert au voisinage d’un rouge par exemple, n’a pas la même intensité qu’au voisinage d’un bleu. Et le couple Delaunay va inventer la peinture simultanée en séparant les couleurs du spectre dans des formes cubistes pour créer, par leurs contrastes, une véritable dynamique.

En 1914, lorsque la guerre éclate, les Delaunay se trouvent dans la péninsule ibérique où ils choisissent de rester. Et en 1917, alors que Sonia se retrouve ruinée par la révolution russe, ils vont collaborer avec Diaghilev à Madrid pour une reprise de Cléopâtre avec les ballets russes. Robert réalise les décors et Sonia les costumes. Pour survivre, elle ouvre aussi une boutique de mode et de décoration très originale, la Casa Sonia, qui reprend les formes colorées de la peinture simultanée. Une grande salle au musée d’art moderne de la ville de Paris présente, accrochés au mur comme des tableaux, tous ses projets de tissus peints à la gouache.

sonia delaunay
sonia delaunay

♫ EXTRAITS

Django Reinhardt / Stephane Grapelli - Twelth year
Quintette du Hot club de France
GITAN 981 255-9

Giuseppe Verdi - Aïda
Preludio
Wiener Philharmoniker
Nikolaus Harnoncourt, direction
TELD 8573-85402

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :