Samedi 2 août 2014
13 min

Matisse et la chapelle du Rosaire à Vence

Balade cette semaine à Vence, dans les Alpes-Maritimes, à la découverte de la chapelle du Rosaire, un chef-d’œuvre auquel Henri Matisse a consacré quatre années de sa vie. La réédition du livre de souvenirs d’une religieuse qui a joué un rôle décisif dans la naissance de cette chapelle nous donne l'occasion d'évoquer cet édifice aujourd'hui.

Par Guillaume Goubert du Journal La Croix.

Avant de prendre le voile, Monique Bourgeois a fait des études d’infirmière. En 1942, à l’âge de 21ans, elle se présente dans un bureau de placement à Nice. On lui dit : «Le peintre Henri Matisse demande une infirmière de nuit, jeune et jolie.» Cette formulation inquiète un peu Monique Bourgeois mais elle a besoin de travailler. Au fil des nuits de veille auprès du malade dans son appartement de Cimiez, sur les hauteurs de Nice, des relations de complicité vont se nouer entre le vieil homme et la jeune femme. Une fois rétabli, le peintre la sollicite pour des séances de pose, «rémunérées bien entendu», précise Matisse. Ainsi sont nés plusieurs tableaux où Monique Bourgeois est vêtue d’une belle robe et de bijoux fournis par le peintre. Leur relation affectueuse aurait pu se poursuivre. Le jeune Monique considérait un peu Matisse comme son grand-père. Mais elle ressentait l’appel de la vie religieuse, au grand dam de Matisse. En 1944, elle entre chez les dominicaines et prend le nom de Sœur Jacques-Marie.

Henri Matisse - Monique In A Gray Robe
Henri Matisse - Monique In A Gray Robe

La communauté de Vence, dans laquelle séjournait Sœur Jacques-Marie, avait besoin de se doter d’une chapelle. La religieuse a joué, selon son expression, le rôle de trait d’union avec le peintre. Matisse s’est passionné pour l’entreprise. Mais il fallait compter avec l’hostilité de la supérieure de la communauté qui, elle, résistait beaucoup à ce projet trop moderne pour elle. Heureusement, au sein de l’ordre dominicain, d’autres étaient très favorables à une telle collaboration avec un grand artiste. C’était l’époque où le dominicain Marie-Alain Couturier militait activement pour un renouveau de l’art sacré et faisait naître des projets comme l’église du plateau d’Assy, la chapelle de Ronchamp ou le couvent de la Tourette près de Lyon, deux chefs-d’œuvre de Le Corbusier. Finalement, la chapelle de Vence arriva à bon port. Elle fut inaugurée en 1951et entièrement réalisée par Matisse. Toutes les caractéristiques du bâtiment relèvent de son choix.
Le livre de Sœur Jacques-Marie évoque le soin avec lequel Matisse a choisi le verre utilisé pour les vitraux ou les carreaux de céramique blanche sur lesquels il a peint avec de l’émail noir une vierge à l’enfant, un chemin de croix et une immense silhouette de saint Dominique. Des dessins extrêmement simples mais sur lesquels il a travaillé pendant des jours et des jours au point, dit Sœur Jacques-Marie, d’atteindre le moment où il pouvait les réaliser les yeux fermés. Elle raconte dans son livre avoir entendu des commentaires de visiteurs disant qu’un enfant aurait pu en faire autant. Et elle ajoute  : «Je veux bien mais je demande à voir  ! Je me suis beaucoup occupée d’enfants de tous les âges mais je n’ai pas encore rencontré un tel phénomène.»

Matisse et Soeur Jacques-Marie (Monique Bourgeois)
Matisse et Soeur Jacques-Marie (Monique Bourgeois)

♫ EXTRAITS

Igor Stravinsky - Le Chant du Rossignol
Introduction
Royal Concertgebouw Orchestra
Riccardo Chailly, direction
RCO 08005/13

Jean-Sebastien Bach - Cantate BWV 109
Choral : Wer hofft in Gott und dem vertraut
Collegium Vocale Gent
Philippe Herreweghe, direction
LPH012


LIVRES

Henri Matisse, la chapelle de Vence - Soeur Jacques-Marie
Editions Bernard Chauveau, 2014

Matisse. Vence. La chapelle du Rosaire - Marie-Thérèse Pulvenis de Séligny
ditions du Cerf, 2014

L'équipe de l'émission :