Samedi 3 mai 2014
7 min

L'exposition Le Greco à Tolède

Aujourd'hui, direction l'Espagne où la ville de Tolède commémore le 400ème anniversaire de la mort du peintre Le Greco par une magnifique exposition et un parcours à travers la ville pour découvrir ses retables in situ.

Par Sabine Gignoux du Journal La Croix.

Le Greco - Dormition de la Vierge - Photo : David Blázquez - Fondation El Greco 2014
Le Greco - Dormition de la Vierge - Photo : David Blázquez - Fondation El Greco 2014

Ce printemps, une magnifique exposition se tient au musée Santa Cruz de Tolède avec plus de 75 tableaux de l’artiste Le Greco, venus des musées du monde entier. Certains reviennent pour la première fois en Espagne. Et parallèlement à l’exposition, le public est invité à découvrir dans la ville, cinq monuments qui conservent encore des retables du Greco dont la cathédrale ou la chapelle privée San José, exceptionnellement ouverte pour l’occasion. C’est un rassemblement d’œuvres exceptionnel, qu’on ne reverra pas de sitôt !
Le Greco est né en Crète au milieu du XVIe siècle et il a commencé sa carrière comme un peintre d’icônes orthodoxes. Comme la Crète était rattachée à la République de Venise, il est parti là-bas et s’est converti, si l’on peut dire, à la peinture naturaliste du Titien et du Tintoret. Il a travaillé à Rome pour le cardinal Farnèse. Et à 36 ans, cet artiste ambitieux a voulu tenter sa chance à la cour d’un des plus grands monarques de son temps : Philippe II. Il arrive avec des coloris flamboyants, des portraits admirables. Mais, dans l’Espagne sévère de l‘Inquisition, le style de cet immigré qui préfère la lumière au pathos, va déconcerter le roi. Refusé à Madrid, Greco va s’installer à Tolède, alors capitale religieuse de l’Espagne, jusqu’à sa mort à 73 ans. Il va y concevoir de grands retables, en partie sculptés, peindre de nombreux portraits et tableaux de dévotion. Et jusqu’à la fin, il s’est obstiné à les signer en grec : Dominikos Theokopoulos, kres, c’est-à-dire le Crétois.

Le Greco - Autoportrait -  Photo : David Blázquez - Fondation El Greco 2014
Le Greco - Autoportrait - Photo : David Blázquez - Fondation El Greco 2014

Extraits :

Cristobal de Morales- Requiem
Ensemble Musica Ficta
Raul Mallavibarrena, direction

Bruitage - Les cloches de Tolède
ALLEGRO 015/1


Exposition Le Greco au musée Santa Cruz de Tolède.
Du 14 mars au 14 juin 2014
Cette manifestation sera suivie d’une grande exposition sur Le Greco et son influence sur les peintres des XIXe et XXe siècles, au musée du Prado à Madrid, du 24 juin au 5 octobre 2014.

Pour plus d'information

Renseignements : 00 34 925 33 67 25
Réservations : 00 34 965 05 80 25

L'équipe de l'émission :