Mercredi 8 avril 2015

Tristan und Isolde à l'Opéra de Bordeaux, par Benjamin François

Cette émission n'a pas été diffusée en raison d'un appel à la grève par plusieurs organisations syndicales portant sur les difficultés budgétaires et la défense de l'emploi à Radio France.

Benjamin François était hier soir à l'Opéra de Bordeaux pour la dernière représentation d'une nouvelle production de Tristan und Isolde de Richard Wagner. Compte-rendu au saut du lit dans la Matinale culturelle.

Présentation de l'Opéra de Bordeaux :

"« Ce Tristan devient quelque chose de terrible ! C'est d'un tragique inouï ! Cela écrase tout ! » confiait Wagner à sa « muse » Mathilde Wesendonk en avril 1859.

Et, de fait, l'opéra est une expérience musicale unique, l'Acte III demeurant l'un des sommets de la littérature musicale occidentale.

C'est Giuseppe Frigeni (on se souvient de ses extraordinaires Macbeth et Lohengrin à Bordeaux) qui assure la mise en scène de cette nouvelle production sous la baguette de Paul Daniel, wagnérien passionné — le CD-Livre dédié au compositeur qu'il a récemment enregistré avec l'ONBA chez Actes Sud en témoigne."

Direction musicale, Paul Daniel
Mise en scène, scénographie, lumières, Giuseppe Frigeni
Costumes, Lili Kendaka
Tristan, Erin Caves
Isolde, Alwyn Mellor
Brangäne, Janina Baechle
Kurwenal, Brett Polegato
König Marke, Nicolas Courjal
Melot, Guillaume Antoine
Ein Hirt et Ein junger Seeman, Simon Bode
Ein Steuermann, Jean-Marc Bonicel
Orchestre National Bordeaux Aquitaine
Chœur de l’Opéra National de Bordeaux

Sur le même thème