Vendredi 22 mai 2015
15 min

Matthias Goerne et l'Orchestre de Paris à la Philharmonie, par Arnaud Merlin

Arnaud Merlin était hier soir à la Philharmonie de Paris où le baryton Matthias Goerne chantait Mahler avec l'Orchestre de Paris, sous la direction de Paavo Järvi. Compte-rendu au saut du lit dans la Matinale culturelle.

Présentation de la Philharmonie de Paris :

"Le rêve orchestral est au centre de cette soirée. Deux grandes pages symphoniques, les célèbres Tableaux d’une exposition, ainsi que La Mer de Debussy, dont la modernité a eu une influence marquante sur les compositeurs d’après 1945, encadrent une sélection de lieder avec orchestre de Mahler.

Debussy a atteint la magie sonore en étudiant les compositeurs russes qu’il admirait. De Moussorgski, il a retenu l’immédiateté, les couleurs sombres, le sens du drame. Avec La Mer, il évoque l’immensité de l’océan, dans ce qui demeure l’une des plus belles évocations orchestrales de la nature. En orchestrant les Tableaux d’une exposition de Moussorgski, Ravel rend quant à lui hommage à une œuvre emblématique de la musique russe tout en en donnant une lecture moderne. Enfin, autre immense orchestrateur, Mahler a composé des lieder avec orchestre qui trouvent en Matthias Goerne un interprète idéal alliant palette sonore et intelligence du texte.

Claude Debussy
La Mer

Gustav Mahler
Kindertotenlieder (extrait) : "Nun seh' ich wohl, warum so dunkle Flammen"
Des Knaben Wunderhorn (extraits) : "Nicht wiedersehen", "Das irdische Leben", "Urlicht", "Revelge"
Lieder und Gesänge (extraits) : "Zu Strassburg auf der Schanz", "Phantasie aus Don Juan"

Maurice Ravel / Modeste Moussorgski
Tableaux d'une exposition

Orchestre de Paris
Paavo Järvi, direction
Matthias Goerne, baryton