Vendredi 24 avril 2015
4 min

Martha Argerich à la Philharmonie de Paris, par Denisa Kerschova

Denisa Kerschova était hier soir à la Philharmonie de Paris où la pianiste Martha Argerich était en concert avec la Staatskapelle de Berlin dirigée par Daniel Barenboim. Compte-rendu au saut du lit dans la Matinale.

Présentation de la Philharmonie de Paris :

"Ce concert exceptionnel voit la rencontre de deux monstres sacrés du classique. À l’énergie beethovénienne dispensée par Martha Argerich répondent la magie des ondes debussystes et la fabuleuse rythmique percussive imaginée par Pierre Boulez.

Daniel Barenboim et sa Staatskapelle Berlin nous proposent un programme des plus riches. Si l’éparpillement du temps musical des Jeux de vagues debussystes ont essaimé au sein de l’œuvre de Pierre Boulez, c’est plutôt la fureur visionnaire du Dialogue du vent et de la mer qui trouvent dans les Notations une descendance certaine. Orchestration et développement de courtes pièces pour piano de jeunesse, ces pages, les plus accessibles de leur auteur, s’animent d’une fièvre que les percussions, en nombre et particulièrement sollicitées, maintiennent dans les hauteurs. Quant à Martha Argerich, deux ans après un miracle resté dans les mémoires, elle remet sur le métier un concerto dont elle a percé les secrets comme personne. Elle semble le recréer dans l’instant, de sa science du toucher et des couleurs, et par la grâce de phrasés aussi inattendus que sonnant, paradoxalement, avec la plus parfaite évidence."

Programme :

Ludwig van Beethoven
Concerto pour piano n°1
Richard Wagner
Parsifal Prélude
Parsifal Enchantement du vendredi Sainta

Sur le même thème