Mardi 20 janvier 2015
4 min

Le West-Eastern Divan Orchestra en concert à la Philharmonie de Paris, par Stéphane Goldet

Stéphane Goldet a assisté au concert que le West-Eastern Divan Orchestra donnait lundi soir 19 janvier sous la direction de Daniel Barenboim à la Philharmonie de Paris

Présentation de la Philharmonie de Paris :

"Après un été 2014 placé sous le signe de Ravel, de Buenos Aires à Berlin en passant par Lucerne et Salzbourg, Daniel Barenboim et son West-Eastern Divan Orchestra poursuivent leur exploration de l’univers du compositeur français à la Philharmonie. En réponse, Dérive 2 de Boulez, lui-même grand défenseur de Ravel.

À l’origine (en 1999), le West-Eastern Divan Orchestra devait ne donner qu’une seule représentation. Mais la rencontre entre tous ces musiciens du Moyen-Orient, Israéliens et Arabes, débouche finalement sur une aventure – et le mot n’est pas trop fort – plus pérenne, qui prend alors le nom d’un recueil de Goethe, à qui le premier concert rendait hommage. Malgré un contexte politique toujours difficile, celui qui a été nommé chef principal à vie de la Staatskapelle de Berlin, mais aussi, en 2011, directeur musical de La Scala de Milan ne renonce pas : Daniel Barenboim continue à donner à ces instrumentistes venus d’Israël, des territoires palestiniens et des États arabes voisins, l’occasion de s’accorder, au sens premier et au sens figuré du terme. Et ils le font."

Mots clés :