Magazine
Jeudi 12 février 2015
6 min

The Divine Comedy à la Philharmonie de Paris, par Vincent Théval

Vincent Théval a assisté hier soir au concert de The Divine Comedy à la Philharmonie de Paris.

The Divine Comedy à la Philharmonie de Paris, par Vincent Théval
© Prowan / Philharmonie de Paris

Présentation de la Philharmonie de Paris :

"Après le dixième album de The Divine Comedy, son leader Neil Hannon a fait quelques incursions en solo et même dans l’opéra. C’est avec tout son groupe qu’il revient sur la scène de la Philharmonie.

Depuis un quart de siècle, l’Irlandais Neil Hannon déambule dans son labyrinthe lettré où l’on croise les ombres de créateurs solitaires et dandys. David Bowie, Burt Bacharach, Ray Davies, Scott Walker ou bien encore Jacques Brel comptent parmi ces figures à la source desquelles le cerveau de Divine Comedy revient perpétuellement.

Classieux, drôle, subtil, cultivé et touchant, Neil Hannon est un prince de la mélodie, un expert du raffinement pop kaléidoscopique. Une pop baroque plurielle, comme échappée de l’Angleterre des sixties, aux cambrures vocales dignes de celles de Morrissey et de Scott Walker, et qu’il sculpte à coup d’arrangements magnifiques, de mélodies à tiroirs et de textes très écrits, ce qui n’est guère étonnant lorsqu’on baptise son navire La Divine Comédie…"

Sur le même thème