Au fil de l'actu
Entretien
Vendredi 19 mars 2021
3 min

Un concert-test en Allemagne réunit 1000 spectateurs

L'Orchestre philharmonique de Berlin va organiser un concert-test ce samedi 20 mars, qui accueillera 1000 spectateurs. Le correspondant permanent de Radio France en Allemagne, Ludovic Piedtenu, revient sur cette expérience qui espère insuffler un cadre sanitaire pour un futur proche.

Un concert-test en Allemagne réunit 1000 spectateurs
La Philharmonie de Berlin va accueillir 1000 spectateurs pour un concert-test avec les Berliner Philharmoniker le 20 mars 2021, © AFP / Jörg Carstensen / DPA / dpa Picture-Alliance

Les 1000 places ont été mises en vente vendredi dernier et sont parties en trois minutes à 20 € l'unité, test antigénique inclus ! Dans la salle, les sièges sont en damier avec un siège vide devant et sur les côtés. Quant au masque, il reste bien évidement obligatoire durant l'intégralité du concert.
La Philharmonie de Berlin se révèle parfaite pour un concert-test puisqu'il s'agit d'une grande salle avec plusieurs entrées, idéale pour gérer le flux de spectateurs durant les mouvements de foule au début, et à la fin de la représentation. Durant les 100 minutes de ce concert-test, pas de buvette ni d'entracte, afin de limiter les déplacements.
Les musiciens également, respectent des règles très strictes : l'orchestre et son chef, Kirill Petrenko, sont testés au moins deux fois par semaine. Pour le placement sur scène, les cordes sont éloignés d'un mètre et les vents d'un mètre cinquante. 

Que pensent les musiciens ?

Stefan Dohr, corniste à l'orchestre depuis 1993, nous livre son ressenti : "Cela fait 140 jours que nous n'avons pas joué devant un public, c'est vraiment très long, même si nous avons la chance de jouer chaque semaine en ligne, ce n'est évidemment pas la même chose que de jouer en public. C'est l’interaction avec les spectateurs qui fait que c'est un bon concert ou non."

Ces témoignages sont partagés partout dans le monde des arts et de la culture, et notamment par Andrea Zietzschmann, directrice générale de la Philharmonie de Berlin : "De la lumière à la fin du tunnel ! Ouvrir les portes après cinq mois et jouer pour le public est quelque chose de très motivant pour tout le monde, c'est un grand cadeau, d'autant plus que les règles d'hygiènes fonctionnent très très bien."

Andrea Zietzschmann nous dit aussi être en contact étroit avec la Philharmonie de Paris, avec qui des concerts sont prévus à la fin du mois d'août. 

L'équipe de l'émission :