Au fil de l'actu
Entretien
Mardi 30 mars 2021
3 min

Premier opéra-test à l'Opéra de Berlin

Dix jours après un concert-test avec du public donné à La Philharmonie de Berlin, l'Opéra d'État de Berlin souhaite prendre part à ces études pour accueillir également du public dans sa salle lors de sa nouvelle production des Noces de Figaro de Mozart signée Vincent Huguet.

Premier opéra-test à l'Opéra de Berlin
Le Staatsoper Unter den Linden propose une nouvelle production des Noces de Figaro par Vincent Huguet à voir en streaming , © Maxppp / FELIPE TRUEBA/EFE/Newscom

La ville de Berlin a lancé plusieurs projets de spectacles-tests en accueillant du public avec un protocole sanitaire strict afin de réfléchir à une future réouverture des lieux culturels. La semaine dernière, La Philharmonie de Berlin a réuni 1000 spectateurs lors d’un concert avec l’Orchestre philharmonique de Berlin dirigé par Kirill Petrenko. Le Berliner Ensemble a également pu rouvrir ses portes durant un court instant, le temps de deux représentations afin de mener ces expérimentations.
Le premier opéra-test d’Allemagne aurait dû avoir lieu ce jeudi 1er avril au Staatsoper de Berlin avec un opéra de Mozart. Le public berlinois était censé découvrir la nouvelle production des Noces de Figaro, dirigée par Daniel Barenboim dans la mise en scène de Vincent Huguet. Toutefois, le public devra être encore un peu patient. En effet, la crise sanitaire a incité le gouvernement allemand à prendre de nouvelles mesures renforcées durant Pâques. Bien qu’Angela Merkel ait fait marche arrière après son annonce d'annulation des célébrations de Pâques, ce changement de politique sanitaire a obligé le report de cet opéra-test. Toujours en attente d’une validation pour recevoir du public, Les Noces de Figaro seront données ce jeudi 1er avril en streaming sur le site de la maison lyrique berlinoise et sur Mezzo.Tv. Au micro de Jean-Baptiste Urbain, Vincent Huguet précise que "probablement deux dates seront ouvertes au public dans les jours suivants".

"La moitié du plaisir à l'opéra, c'est d'être ensemble" Vincent Huguet

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Vincent Huguet a donc pensé sa nouvelle production à la fois pour le public qui se trouvera derrière son écran mais également pour le public qui aura la chance d’être dans la salle de l’Opéra de Berlin.
"On peut se permettre des détails quand on sait que c’est filmé. En revanche, sans public, c’est difficile car Les Noces de Figaro c’est une comédie. On a envie d’entendre si les gens rient. Avec le streaming, cela manque cruellement" constate le metteur en scène.
Vincent Huguet a également fait attention à respecter les gestes barrières jusque sur le plateau. Le Staatsoper de Berlin teste toute la distribution et les équipes techniques tous les deux jours et le port du masque est obligatoire durant les répétitions. "On m’a demandé de respecter une distance avec les chanteurs sur scène. Avec les Noces de Figaro, c’est plus difficile car c’est un opéra tellement humain où les gens se croisent, se rencontrent et s’embrassent. C’est donc difficile de garder les gens à 3 mètres de distance" raconte Vincent Huguet. Mais au vu des bons résultats des tests au fil des répétitions, le metteur en scène nous raconte avoir pris quelques libertés pour faire évoluer les différents personnages conformément à la dramaturgie imposée par Mozart.

Les invités :
L'équipe de l'émission :