Au fil de l'actu
Entretien
Jeudi 4 février 2021
5 min

Michel Orier : "On a décidé de doubler le budget dédié aux commandes musicales à Radio France"

Alors que le Festival Présences 2021 bat son plein à La Maison de la Radio et de la Musique, le directeur de la musique et de la création à Radio France, s'exprime sur l'importance de soutenir la création musicale et les compositeurs, grâce à l'augmentation du budget alloué aux commandes.

Michel Orier : "On a décidé de doubler le budget dédié aux commandes musicales à Radio France"
Michel Orier, Directeur de la musique et de la création à Radio France, s'exprime sur la création musicale à Radio France, © Radio France / Christophe Abramowitz

Cela fait plus de 30 ans que le Festival Présences à Radio France est le rendez-vous incontournable de la musique d'aujourd’hui en France. La 31e édition qui vient de débuter le 2 février et qui se termine le 7 février, met à l’honneur le compositeur Pascal Dusapin. Les concerts sont évidemment sans public mais sont à retrouver sur France Musique.
Cet événement musical est l’occasion de se pencher sur la place de la musique d’aujourd’hui à La Maison de la Radio et de la Musique. Ainsi, Michel Orier, directeur de la musique et de la création, souhaite que la création ait sa place tout au long de l’année et pas seulement durant le festival. Il indique que Radio France passe de nombreuses commandes chaque année auprès des compositeurs, entre 50 et 60 œuvres nouvelles commandées annuellement.

Un budget doublé pour soutenir la musique d’aujourd’hui

Michel Orier a décidé d’agir davantage en faveur de la musique contemporaine et auprès des compositeurs : "Nous avons décidé de faire un effort particulier sur la création et les commandes" déclare le directeur. Selon lui, le secteur est l'un des plus touchés par la crise actuelle : "Beaucoup d’orchestres sont dans l’incapacité de se produire et cela a un impact direct sur les compositeurs". C'est pourquoi Michel Orier a souhaité être plus proactif sur ce secteur en annonçant au micro de Jean-Baptiste Urbain, doubler le budget attribué aux commandes. Ainsi, c'est un signal fort envoyé aux jeunes compositeurs mais également à l'ensemble de la profession musicale : "On veut solliciter et accompagner les compositeurs", affirme Michel Orier.

La musique d'aujourd"hui, le patrimoine de demain

Au-delà du budget alloué à la création musicale qui va doubler, il est important que les oeuvres vivent après leur création. Pour le directeur de la musique et de la création, nous vivons dans une époque qui a "besoin de cette musique, qui va devenir le nouveau patrimoine musical de demain".
C'est pourquoi, grâce aux quatre formations musicales de Radio France : l'Orchestre national de France, l'Orchestre philharmonique de Radio France, le Choeur et la Maîtrise, Michel Orier espère proposer davantage d'oeuvres déjà créées, qu'il est important de faire revivre régulièrement. Selon lui, entre la musique d'aujourd'hui et le patrimoine, il y a des oeuvres majeures oubliées qui méritent d'être rejouées, sans compter celles créées à la Maison de la Radio il y a quelques années.
Michel Orier rappelle l'importance de programmer régulièrement dans l'année des oeuvres d'aujourd'hui et d'accentuer cette démarche artistique tout au long de la saison symphonique et pas uniquement lors du Festival Présences.

L'équipe de l'émission :