Au fil de l'actu
Entretien
Lundi 8 février 2021
3 min

Le Festival d’Aix-en-Provence prépare son édition 2021

Vous pouvez dès à présent réserver vos places pour l'édition 2021 du Festival international d'Art Lyrique d'Aix-en-Provence, qui doit avoir lieu du 30 juin au 25 juillet prochain. Jérôme Brunetiere, secrétaire général du Festival, est optimiste et prépare activement sa saison estivale.

Le Festival d’Aix-en-Provence prépare son édition 2021
Le Festival d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence prépare sa prochaine édition qui devrait se tenir du 30 juin au 25 juillet prochain. , © Maxppp / Serge Mercier

La billetterie du Festival d'Aix-en-Provence vient d'ouvrir officiellement vendredi dernier, le 5 février. La prochaine édition se déroulera du 30 juin au 25 juillet 2021. Toutes les équipes du festival sont mobilisées pour organiser cette nouvelle édition malgré toutes les incertitudes qui règnent autour des festivals cet été.
Jérôme Brunetiere, secrétaire général du Festival et directeur de l'Académie, se veut optimiste. Selon lui, depuis l'ouverture de la billetterie, le public a répondu présent : "C'est presque émouvant de voir à quel point le public est au rendez-vous et qu'il manifeste cette envie de retrouver les artistes et le festival" se réjouit le secrétaire général.
Pour l'instant, les places achetées ne sont pas encore numérotées. L'administration du festival attend d'en savoir plus sur les règles sanitaires et en particulier sur la question de la distanciation physique pour le placement de salle. Cette mesure est intégrée à la Charte Covid-19 mise en place par la direction afin de garantir la sécurité sanitaire du public.

Autre nouveauté pour cette nouvelle édition, la programmation comporte davantage de spectacles que les années précédentes. En effet, avec les reports liés à la saison dernière, certaines productions ont dû être reprogrammées à nouveau cette année, comme Le Coq d'Or de Rimski-Korsakov mis en scène par Barrie Kosky. Pour Jérôme Brunetiere, cette édition est un "festival de relance". Il en est convaincu: "Ça sera un grand moment de fête et de retrouvaille". Pourtant, le secrétaire général reste lucide : la programmation risque encore d'évoluer, surtout en ce qui concerne la distribution. La venue de certains artistes étrangers n'est pas encore confirmée. Les conditions d'accueil restent encore floues. C'est un véritable casse-tête administratif pour Jérôme Bruntiere. Le London Symphony Orchestra est attendu pour donner la nouvelle production de Tristan et Isolde de Richard Wagner mis en scène par Simone Stone mais la crise sanitaire et le Brexit rendent compliqués tous déplacements. Jérôme Brunetiere le sait : il devra s'adapter en permanence jusqu'au début des répétitions à partir du 15 mai pour être prêt lors du premier lever de rideau, tant attendu.

L'équipe de l'émission :