Au fil de l'actu
Entretien
Jeudi 3 septembre 2020
3 min

Au fil de l'actu avec Maxime Pascal

Maxime Pascal dirige au Festival d'Automne à Paris le 5 septembre avec Le Balcon, dans Stockhausen !

Au fil de l'actu avec Maxime Pascal
Maxime Pascal, © Meng Phu

Né de parents musiciens, Maxime Pascal débute la musique par l’apprentissage du piano et du violon. Il sera ensuite admis au CNSM Paris dans les classes d’écriture et d’érudition. Il ressent rapidement la nécessité de diriger, et s’inscrit dans la classe de direction d’orchestre de François-Xavier Roth. Encore étudiant, il fonde en 2008 l’orchestre Le Balcon (nommé d’après la pièce de Jean Genet), conjointement avec les compositeurs Pedro Garcia-Velasquez, Juan-Pablo Carreño et Mathieu Costecalde, le pianiste chef de chant Alphonse Cemin et l’ingénieur du son Florent Derex. La particularité de cet ensemble orchestral à géométrie variable, particulièrement tourné vers la musique contemporaine, est de faire appel aux techniques de sonorisation. 

Maxime Pascal, fortement influencé par la reproduction sonore enveloppante des salles de cinéma, souhaite imprimer à la musique un « geste d’augmentation », renforçant ses effets sur des auditeurs englobés dans un spectacle total. Il collabore par exemple avec Pierre Boulez afin de présenter une version sonorisée du Marteau sans maître en 2011. Le théâtre Athénée - Louis Jouvet devient lieu de résidence pour Le Balcon, et accueille une version de concert et sonorisée de l’opéra Ariane à Naxos de Richard Strauss en 2013.

Maxime Pascal est également directeur musical de l’Orchestre Impromptu. Il est en résidence à la Fondation Singer-Polignac depuis septembre 2010. En mars 2014, il est le premier Français à remporter le Young Conductors Award du Festival de Salzbourg, jeune concours de chefs d'orchestre déjà très en vue. Il a récemment dirigé Le Chant de la Terre de Mahler, au Festival de Saint Denis : visible ci-dessous via 

Festival d'Automne à Paris, samedi 5 septembre 

Composition, livret, action scénique et gestes, Karlheinz Stockhausen
Compagnie Le Balcon
Le jeune chœur de Paris
Élèves du Conservatoire de Paris
Direction, Maxime Pascal
Élise Chauvin, Léa Trommenschlager – Eva ; Damien Bigourdan – Michael ; Damien Pass – Lucifer ; Henri Deléger – Général des troupesde Michael ; Mathieu Adam – Général des troupes de Lucifer ; Sarah Kim – Synthi-fou
Conception du spectacle, Maxime Pascal, Nieto, Damien Bigourdan
Direction scénique, Damien Bigourdan
Scénographie, Myrtille Debièvre
Création visuelle, Nieto
Projection sonore, Florent Derex
Réalisation informatique musicale, Augustin Muller
Costumes, Pascale Lavandier
Lumières, Catherine Verheyde
Coproduction Le Balcon ; Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris ; Philharmonie de Paris ; Festival d’Automne à Paris Avec le soutien de la Fondation Ernst von Siemens pour la musique
Avec le soutien de La Muse en circuit – CNCM, La Fugue et la Fondation Singer-Polignac
Avec le soutien de l’Adami

https://www.festival-automne.com/edition-2020/karlheinz-stockhausen_2075

Le Chant de la Terre de Mahler, Festival de Saint Denis 

Rendez-vous dans la Basilique de Saint-Denis pour découvrir une version rare du Chant de la Terre de Mahler, sous la direction de Maxime Pascal avec Le Balcon, Kévin Amiel et Stéphane Degout.
Cette version du Chant de la Terre est une transcription pour orchestre de chambre réalisée par Schönberg. À travers cette œuvre puissante, une symphonie composée de six lieder, le compositeur autrichien Gustav Mahler aborde les thèmes de la condition humaine et de la solitude.
Un moment d’émotion dans ce lieu où les voix de Stéphane Degout, baryton élu artiste lyrique aux Victoires de la musique classique 2019 et de l'un des espoirs de la scène lyrique Kévin Amiel résonnent avec intensité !

https://www.france.tv/spectacles-et-culture/1855647-le-chant-de-la-terre-de-gustav-mahler-au-festival-de-saint-denis.html?fbclid=IwAR34NKYb-N7VBHIm4LtNXtBzX3yITg0skbTSt_XBZAoGvUD7JH8S581eE-A

Les invités :
L'équipe de l'émission :