Au fil de l'actu
Entretien
Mardi 13 avril 2021
3 min

L’Angleterre assouplit certaines restrictions : les musiciens optimistes

Olivier Stankiewicz, hautboïste solo du London Symphony Orchestra, revient sur la situation en Angleterre suite à la levée de certaines restrictions depuis ce lundi, et la réouverture des salles de spectacle en mai prochain.

L’Angleterre assouplit certaines restrictions : les musiciens optimistes
L'Angleterre assouplit certaines restrictions, © Getty

Depuis hier, des mesures d’allègement des restrictions ont été prises en Angleterre, qui a vu sa situation sanitaire s'améliorer depuis quelques semaines. Après trois mois de confinement, terrasses, salles de sport, bibliothèques et magasins non-essentiels peuvent désormais rouvrir leurs portes au public. Le pays compte désormais moins de 3 000 cas et moins de 50 décès par jour.
Quelques restrictions demeurent tout de même : la réouverture des salles de spectacles avec des accueils en capacité limitée aura lieu le 17 mai, de même que la restauration en salle et des hôtels.

L'Orchestre Symphonique de Londres retrouvera son public en mai

Olivier Stankiewicz, hautboïste solo du London Symphony Orchestra(LSO), dont sortira le 28 mai le disque Transcription de sonate pour violon et piano de Mozart, revient sur ces mois de confinement : "Depuis un an, on a la chance avec le LSO d'avoir une ancienne église reconvertie, qui s'appelle LSO St Luke's, non loin de notre salle de concert habituelle, qui nous appartient et dans laquelle on a pu faire beaucoup de concerts retransmis, des enregistrements... ça a été vraiment une bouée de sauvetage pour l'orchestre."
Grâce aux prochaines mesures d’allègement des restrictions, L'Orchestre Symphonique de Londres va accueillir du public en live dans les semaines à venir : le 18 mai, Simon Rattle dirigera Britten, Fauré et Dvořák, et le 26 mai, Michael Tilson Thomas dirigera Grieg, Rachmaninoff & Beethoven.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les conséquences du Brexit pour les musiciens

Le hautboïste revient également sur les conséquences du Brexit, qui viennent s'ajouter aux difficultés engendrées par la crise sanitaire : "L'ironie, c'est qu'avec la crise sanitaire, ça a annulé toutes les tournées qui étaient prévues, donc on n'a pas vu les conséquences immédiates du Brexit encore. On travaille néanmoins avec les gouvernements anglais et français pour aplanir toutes les difficultés qui pourraient surgir dans le futur : notamment des limitations sur le nombre de destinations en Europe dans lesquelles nous pouvons nous rendre à chaque tournée, ou encore des limitations sur le transport des instruments et sur les visas de travail des musiciens." Le 7 juillet 2021, l'Orchestre Symphonique de Londres sera par exemple présent au Festival d'Aix-En-Provence, dans un programme Strauss et Mahler dirigé par Simon Rattle.

L'équipe de l'émission :