Au fil de l'actu
Entretien
Mardi 29 décembre 2020
3 min

"De Wagner à Hitler" avec Fanny Chassain-Pichon

L'historienne Fanny Chassain-Pichon a publié "De Richard Wagner à Adolf Hitler : un exemple du Sonderweg de l’histoire allemande" aux éditions Passés/Composés, où elle trace les portraits croisés du compositeur et du dictateur, démontrant comment Wagner a inspiré l'idéologie nazie.

"De Wagner à Hitler" avec Fanny Chassain-Pichon
Hitler à Bayreuth avec Winifred Wagner et Wieland Wagner en 1938, © Getty / Keystone / Intermittent

Dans son ouvrage paru en juin 2020, Fanny Chassain-Pichon tisse un fil conducteur entre la vie de Richard Wagner et celle d'Adolf Hitler. Elle a souhaité démontrer comment Hitler s'est inspiré durant quasiment toute sa vie au compositeur : "Il a cherché à coller à Wagner dans son caractère et dans ses opéras pour s'en inspirer dans son idéologie nazi", ajoutant qu'il a voué "une passion esthétique totale à Wagner". Le compositeur était "sa seule idole".
Elle pointe ainsi du doigt l'importance que va jouer Wagner, puis ses descendants, pour Hitler.

Hitler est intéressé par la musique de Wagner, en particulier par Parsifal, mais également par ses textes, tel que "Le judaïsme dans la musique" publié peu après la révolution allemande en 1849. Pour Fanny Chassain-Pichon, ce texte est "édifiant tant Wagner est virulent en s'en prenant aux musiciens juifs".

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Lorsque l'on parle du Ring, l'historienne assure que cette oeuvre est antisémite : "On retrouve très souvent la figure des nains, avec Alberich, qui sont des figures du juif, des figures sournoises". Selon elle, le héros Siegfried représente quant à lui la figure aryenne par exemple. Pour elle "Le ring, c'est l'anneau du pouvoir détenu par le juif, qui représente l'argent".

Faut-il faire abstraction de l’histoire de Wagner pour écouter sa musique ?

Selon Fanny Chassain-Pichon, il est important de reconnaître le génie musical de Wagner : "Il était le seul à cette époque à écrire le livret et à composer la musique", sans pour autant ignorer son antisémitisme.
Pour écouter Wagner aujourd’hui, il faut avoir conscience de ces problématiques. Toutefois, l’historienne constate encore quelques réticences à se pencher sur ces questions, en particulier dans certains cercles de mélomanes qui érigent Richard Wagner en maître absolu. 

L'équipe de l'émission :