Au fil de l'actu
Entretien
Lundi 26 octobre 2020
3 min

Camille de Rijck : "Ça a été la douche froide et le coup de tonnerre pour tout le monde"

Notre confère de la RTBF, Camille de Rijck, nous aide à comprendre ce qui se passe actuellement en Belgique et plus précisément dans la région bruxelloise, qui vient de décider de fermer tous les théâtres, cinémas et salles de concert jusqu'au 19 novembre, afin de limiter la propagation du virus.

Camille de Rijck : "Ça a été la douche froide et le coup de tonnerre pour tout le monde"
Le producteur et animateur Camille de Rijck revient sur la fermeture des lieux culturels à Bruxelles, annoncée ce week-end., © Camille de Rijck

De nouvelles mesures sanitaires ont été promulguées ce week-end en Belgique. Elles prennent effet à partir d'aujourd'hui, lundi 26 octobre.
Dans ce pays qui contient un véritable millefeuille administratif, les mesures annoncées sont parfois complexes à comprendre. 

Vendredi dernier, le gouvernement fédéral a annoncé une nouvelle série de règles contraignantes pour le secteur culturel. Puis, quelques heures plus tard, c'est au tour du gouvernement wallon de prendre la parole et de déclarer un couvre-feu entre 22h et 6h du matin. Les salles se sont donc rapidement adaptées.
Enfin, le lendemain, samedi, le chef de la région bruxelloise a annoncé que tout doit fermer : cinémas, théâtres et salles de concerts sont contraints d'annuler tous leurs événements à partir du 26 octobre, jusqu'au 19 novembre.

Cette annonce surprise a été "la douche froide et le coup de tonnerre pour tout le monde" déclare Camille de Rijck, producteur et animateur à Musiq3.
Selon lui, cette cacophonie est incompréhensible pour les différents acteurs culturels, d'autant plus les règles ne sont pas les mêmes dans tout le pays. Par exemple, certaines salles ont encore le droit de jouer avec une jauge limitée à 200 personnes. Ainsi, les opérateurs culturels flamands ont décidé de poursuivre leurs activités mais pour Camille de Rijck "leur destin ne tient qu’à un fil".

L'équipe de l'émission :