Au fil de l'actu
Entretien
Vendredi 29 octobre 2021
3 min

L'Opéra-Théâtre de Metz tourne le dos à la crise

Après de longs mois de fermeture, l'Opéra-Théâtre de Metz a rouvert ses portes début octobre avec un envoûtant Comte Ory. Puis c'est une programmation très variée que propose le théâtre lyrique avec de l'opéra italien, français et de la comédie musicale.

L'Opéra-Théâtre de Metz tourne le dos à la crise
L'Opéra-Théâtre de Metz offre une programmation lyrique large, © Getty / Rene MATTES/Gamma-Rapho

Paul-Emile Fourny dirige depuis 10 ans l’Opéra-Théâtre de Metz Métropole. Egalement metteur en scène, le directeur a à cœur de proposer une programmation très large, brassant des styles multiples : allant des œuvres lyriques du grand répertoire, des ballets, du théâtre mais aussi à la comédie musicale.
C’est d’ailleurs actuellement avec une comédie musicale que l’institution lyrique propose son deuxième grand spectacle de la saison, avec Frankenstein Junior à voir jusqu’au dimanche 31 octobre. Halloween oblige, le public est même invité à venir déguisé lors de la dernière représentation.
Cette comédie musicale de Mel Brooks et Thomas Meehan a été monté pour la première fois à Broadway en 2007 et c’est Mel Brooks, lui-même, qui s’est inspiré de son propre film sorti en 1974 pour imaginer cette œuvre. Paul-Emile Fourny signe la mise en scène de cette nouvelle production adaptée en français. Et à en croire le directeur, lors de la première hier soir, « la folie régnait dans le théâtre ». 

En effet, le public répond présent, alors même qu’on déplore actuellement une véritable désertion des salles de concerts. "Nous avons effectivement senti une baisse du taux de remplissage lors de la première production de la saison avec le Comte Ory de Rossini mais Frenkenstein Junior est rempli". Selon Paul-Emile Fourny, c’est un style qui intéresse particulièrement le public, avide de passer un bon moment au théâtre.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Outre cette nouvelle production, l’Opéra de Metz aborde d’autres ouvrages rarement donnés sur les scènes lyriques. Notamment, Le Chapeau de Paille d’Italie de Nino Rota qui sera présenté durant les fêtes de fin d’année. Autre opéra que l’on entend peu souvent : Mireille de Gounod.
La plupart des productions de la saison 2021-2022 de l’opéra messin sont des reports liés à la crise sanitaire. « Il n’y a donc pas de grandes thématiques qui se dégagent de la programmation mais si ce n’est la volonté de proposer des ouvrages rares qui méritent d’être redécouverts » nous confie le directeur.

L'équipe de l'émission :