Au fil de l'actu
Entretien
Mardi 5 octobre 2021
3 min

2021 ne sera pas l'année de la reprise pour la filière du spectacle musical

D’après une étude du Centre national de la musique, l’année 2021 ne sera pas mieux que l’année 2020 pour le monde du spectacle musical. Le Président du Centre national de la musique Jean-Philippe Thiellay détaille le contenu de cette étude au micro de Jean-Baptiste Urbain ce matin.

2021 ne sera pas l'année de la reprise pour la filière du spectacle musical
Le Gala d'ouverture de l'Opéra Garnier en 2018, © AFP

Comme Jean-Philippe Thiellay, de nombreux acteurs de la vie musicale espéraient que l’année 2021 allait être une année de reprise pour le secteur du spectacle, fortement impacté par la crise sanitaire. Mais, en raison des restrictions imposées aux salles de spectacles et de l’arrêt total des concerts entre janvier et mai 2021 les résultats sont tout aussi catastrophiques pour cette année. Une étude réalisée par le Centre national de la musique révèle que les pertes sur les recettes de billetterie culminent entre 900 millions et 1 milliard d’euros sur l'année 2021. Ces chiffres contrastent nettement avec l’année 2019, qui avait été exceptionnelle pour le secteur : 30 millions de billets vendus en France et 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires.

La pandémie a vraiment cassé une dynamique qui était formidable pour l’ensemble du monde musical quels que soient les genres et les esthétiques. 

Cette situation handicape le secteur non seulement sur le court-terme, mais également sur le long-terme : « Les pertes d’un jour sont des investissements en moins pour le lendemain » souligne Jean-Philippe Thiellay. La filière du spectacle ne retrouvera pas son état avant l’année 2022. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

La France tire son épingle du jeu en Europe

Selon l’étude du CNM, La France reste un des pays les plus généreux en Europe sur le plan des aides accordées aux spectacles. Le Plan France Relance a accordé la somme de 200 millions d’euros au secteur du spectacle entre l’année 2021 et 2022. Mais à part la France, peu de pays en Europe ont offert une aide significative à la filière du spectacle : on compte principalement l’Allemagne, l’Italie, le Royaume-Uni, l’Autriche, la Suède et les Pays-Bas. L’Italie a par exemple débloqué un fond d’urgence pour le spectacle de 130 millions d’euros.

Le Centre national de la musique est également en discussions pour prolonger l’aide accordée aux festivals musicaux pendant l’automne. Cette aide visait à compenser les pertes éventuelles des festivals pendant l’été 2021. « Il pourrait être tout à fait logique que ce fond festival soit étendu dans le temps, c’est un point dont nous reparlerons très vite pour que les professionnels sachent sur quoi ils peuvent compter » estime Jean-Philippe Thiellay.

L'équipe de l'émission :