Au fil de l'actu
Entretien
Lundi 29 novembre 2021
3 min

Hommage à Stephen Sondheim avec Jean-Luc Choplin

Parolier de West Side Story, et compositeur de quelques-unes des plus grandes comédies musicales américaines, Stephen Sondheim s'est éteint à l'âge de 91 ans. Jean-Luc Choplin, ancien directeur général du Théâtre du Châtelet lui rend hommage ce matin.

Hommage à Stephen Sondheim avec Jean-Luc Choplin
Jean-Luc Choplin, © AFP / Bertrand Guay

C'était la dernière légende vivante de la comédie musicale américaine. Stephen Sondheim est mort vendredi 26 novembre, à l'âge de 91 ans. Le compositeur et parolier de West Side Story, s'est éteint soudainement chez lui, à Roxbury, dans le Connecticut. La veille il avait célébré Thanksgiving en compagnie de quelques amis. Magicien des mots et de la musique il avait hissé l’art populaire de la comédie musicale à des sommets d’exigence inégalés : "Il est l’inventeur du théâtre musical : il a pris une forme qui l'a amenée ailleurs". "Son oeuvre est très inspirée des grands compositeurs de Ravel, de Satie, de Brahms"

C'est un géant qui vient de s’éteindre

En France, c'est à Jean-Luc Choplin que l'on doit la découverte et la renommée tardives de Stephen Sondheim. À la tête du Théâtre du Châtelet, il révèle au public parisien cinq ouvrages majeurs du compositeur américain, montés dans de magnifiques productions et avec orchestre en fosse - ce dont se réjouissait Sondheim, nostalgique d'un âge d'or de Broadway révolu, selon lui : A Little Night Music (avec Lambert Wilson), Sweeney Todd, Sunday in the Park with George, Into the Woods, et enfin Passion en 2016, avec Natalie Dessay (enregistré par France Musique). : "Je lui avais proposé de faire les orchestrations de ses oeuvres pour Broadway pour le Châtelet et cette perspective était pour lui le paradis"

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

En 2020, pour les 90 ans de Sondheim, Jean-Luc Choplin était aux côtés de Laurent Valière pour une spéciale 42e Rue.

Jean-Luc Choplin salue par ailleurs l'extrême évidence dont il faisait preuve lors des répétitions : "Il insistait sur la phrase, le mot, l’intonation de chaque mot, c’était sa grande force : son exigence. Chaque geste scénique devait correspondre à une couleur de la musique "

L'équipe de l'émission :