Au fil de l'actu
Entretien
Jeudi 29 avril 2021
3 min

Olivier Mantei nommé à la tête de la Philharmonie de Paris, une bonne décision ?

Emmanuelle Giuliani, chef du service culture de la Croix, évoque ce matin cette nomination annoncée hier, une nomination qui a été d'après elle "faite et bien faite"

Olivier Mantei nommé à la tête de la Philharmonie de Paris, une bonne décision ?
Emmanuelle Giuliani, © Maxime Matthys

Olivier Mantei

Personnalité discrète de la scène lyrique et de la musique classique, Olivier Mantei a une solide expérience de direction, des Bouffes du Nord à l'Opéra Comique.

À la tête de l'Opéra Comique, il a remis au goût du jour des oeuvres françaises rares ou jugées démodées et il a commandé des créations, comme récemment l'opéra contemporain L'Inondation, mis en scène par Joël Pommerat.

Il a une grande expérience et dans des métiers très variés qui touchent à la culture et à la musique en particulier, dans des structures de tailles diverses

Nommé par Emmanuel Macron, l’actuel directeur de l’Opéra-Comique va succéder à Laurent Bayle

Olivier Mantei devrait prendre ses fonctions le 1er novembre 2021 pour un mandat de cinq ans, jusqu’en 2026 et quittera l’Opéra-Comique, deux ans plus tôt que prévu, puisqu’en juin dernier son mandat avait été prolongé jusqu’en 2023.

C'est lui qui a redonné à l'Opéra Comique son identité

"À sa prise de poste à la Philharmonie, Olivier Mantei quittera l'Opéra Comique et n'occupera aucune fonction dans les théâtres des Bouffes du Nord et de l'Athénée dont il est actionnaire", a précisé le ministère dans un communiqué.

Le projet artistique et culturel d’Olivier Mantei pour la Cité de la Musique-Philharmonie de Paris « vise à faire de l’établissement un lieu de vie, accessible et exemplaire en termes d’inclusion et d’ancrage territorial » a souligné le communiqué de presse du ministère de la Culture.

la ligne éditoriale est une chose très importante qu'Olivier Mantei maîtrise très bien

Un événement attendu

L’évènement était attendu puisque la mandature de Laurent Bayle, directeur général de la Cité de la musique et président de la Philharmonie de Paris depuis sa création en 2015, est arrivée à sa fin le 31 mars. Le 12 avril, le ministère de la culture avait signé la décision conférant à Laurent Bayle, l’intérim jusqu’à la nomination d’un nouveau président.

Il y a énormément de grands établissements publics qui attendent des nouvelles de leur future direction (Le Louvre, Le Centre Pompidou, Le Château de Versailles, Le Chatelet) et on ne s'attendait pas à ce que la Philharmonie soit la première à sortir du chapeau

Article d'Emmanuelle Giuliani pour La Croix, Olivier Mantei, nouveau commandant du paquebot Philharmonie de Paris

L'équipe de l'émission :