Au fil de l'actu
Entretien
Jeudi 9 décembre 2021
3 min

Gennevilliers, une ville qui vit au rythme du tango

Cela fait exactement 30 ans que Gennevilliers est le premier conservatoire en Europe à avoir accueilli une classe de bandonéon. Depuis, le tango continue sans cesse de résonner dans la ville, en particulier grâce au Festival de Tango qui se déroule du 10 au 12 décembre prochain.

Gennevilliers, une ville qui vit au rythme du tango
Juanjo Mosalini, directeur artistique du Festival de Tango de Gennevilliers

Du 10 au 12 décembre, le conservatoire Edgar Varèse de Gennevilliers propose de plonger dans l'un des styles musicaux les plus emblématiques d'Amérique Latine : le tango. En effet, ce conservatoire a ouvert un département consacré aux musiques d'Amérique latine il y a tout juste trente ans. Juanjo Mosalini, notre invité ce matin, dirige ce département du conservatoire et organise pendant deux jours Le Festival Tango.

C'est grâce à la politique du conservatoire qui a su attirer des artistes du monde entier que nous pouvons faire ce festival aujourd'hui.

Le festival aura l'honneur de recevoir le pianiste et compositeur argentin Gustavo Beytelmann. "Dès les années 80, Gustavo Beytelmann a fortement impacté l'univers du tango de sa très forte personnalité" nous explique Juanjo Mosalini. Représentant remarquable des créateurs contemporains liés à l'héritage populaire, il présentera plusieurs œuvres inédites pendant le festival. Il partagera notamment la scène avec Juanjo Mosalini lors d'un concert le 10 décembre à 19h30 au conservatoire avec l'orchestre à cordes du conservatoire.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

L'esprit de ce festival est de montrer que le tango est une musique bien vivante encore aujourd'hui

Les invités :
L'équipe de l'émission :