Au diable Beauvert
Entretien
Dimanche 13 janvier 2013
1h 22mn

Sarah Nemtanu

Sarah Nemtanu, violoniste

La place n'est pas des plus faciles. Certes, on a le privilège de faire lever l'orchestre ou de lui demander de s'accorder, mais, même s'il est le véritable relais entre les intentions du chef et le plus lointain des pupitres, une fois le soliste entré le premier violon reprend sagement sa chaise. Notre invitée, elle, a décidé très vite de faire les deux, passant alternativement de la lumière d'avant-scène à ce poste tout aussi stratégique consistant à entraîner avec soi une bonne centaine de musiciens. Alors, restez sagement sur la vôtre de chaise, et poussez le son !

Dans la famille, on est premier violon de père en fille, si j'ose dire. Papa l'est à l'Orchestre de Bordeaux Aquitaine, la cadette à l'Orchestre de chambre de Paris et son aînée à l'Orchestre National de France où elle entre voici dix ans, après ses études au Conservatoire de Paris dans la classe de Gérard Poulet, adoubée par Kurt Masur qui ne jure dès lors plus que par elle et ne manque jamais de lui offrir le bras pour sortir de scène. Elle aime d'ailleurs tellement le rôle qu'elle fait régulièrement des infidélités à Paris, où elle côtoie aussi Bernard Haitink, Colin Davis ou Riccardo Muti, pour s'asseoir au premier pupitre du London Symphony Orchestra.
Mais elle aime aussi sortir du rang le plus souvent possible, pour un concerto, Mendelssohn ou ce Tchaïkovski qu'elle enregistrera dans le film de Radu Mihaileanu "Le Concert", pour lequel elle joue aussi les coachs auprès de Mélanie Laurent. Mais n'oublions pas sa passion de la musique de chambre, avec sa sœur ou ses amis de l'orchestre - et parfois un pas de côté en compagnie de Chilly Gonzalez, d'Ibrahim Maalouf, de Yaron Herman ou encore sur un album de Vanessa Paradis.
Pour le reste, sachez encore qu'elle est fan de Woodkid, qu'elle possède beaucoup beaucoup de paires de chaussures et qu'elle danse à merveille la salsa. Bref, il est temps de vous lever pour accueillir notre violon solo du jour, Sarah Nemtanu !

Avec la complicité téléphonique de Deborah Nemtanu, violoniste, et de Yaron Herman, pianiste

Sarah Nemtanu en plein showcase gypsic

Le Concert, final : Sarah Nemtanu double Mélanie Laurent

Programmation musicale

Eugène YsaYe
Sonate pour violon en la mineur op. 27 n° 2 : I, Obsession
Sarah Nemtanu, violon
AFAA 018

Johannes Brahms
Double Concerto pour violon et violoncelle en la mineur op. 102 : II, Andante
Sarah Nemtanu, violon / Raphaël Perraud, violoncelle
Orchestre National de France
Kurt Masur
INA

Nikolaï Rimski-Korsakov
Shéhérazade op. 35
Sarah Nemtanu, violon
Orchestre National de France
Tugan Sokhiev
INA

Bechara El-Khoury
Concerto pour violon op. 62 (Aux frontières de nulle part)
Sarah Nemtanu, violon
Orchestre National de France
Kurt Masur
INA

Jean-Sébastien Bach
Concerto pour deux violons en ré mineur BWV 1043 : II, Largo ma non tanto
Sarah et Deborah Nemtanu, violons / François Guerrier, clavecin
INA

Maurice Ravel (arrangement Chilly Gonzales)
Sonate pour violon et piano : II, Blues
Sarah Nemtanu, violon / Chilly Gonzales, piano
Naïve V 5235

Chilly Gonzales
Bittersuite
Chilly Gonzales
Wagram Music 3222432

Yaron Herman
Muse
Yaron Herman Trio / Quatuor Ebène
La Borie 106

Paul Hindemith
Ouverture du Vaisseau fantôme
S. Nemtanu/L.Manaud/S. Toutain/T.Coman/A. Giordan/R. Perraud (sextuor à cordes)
INA

L'équipe de l'émission :
Mots clés :
émission précédente
dimanche 6 janvier 2013