Entretien
Dimanche 10 novembre 2013
1h 23mn

Mireille Delunsch

Bienvenue au diable Beauvert. C’est presque une mine pour Nicolas Lafitte qui chaque semaine s’acharne à deviner ce que notre invité aurait pu devenir s’il n’était ce qu’il est aujourd’hui, car elle a tâté du piano, du saxophone, de l’accordéon, de l’orgue et même des claquettes, tout en se rêvant styliste. Alors ouvrez grandes vos oreilles et poussez le son !

Fille d’un couple de choristes amateurs de Mulhouse, elle n’a pas droit au bruit, même si elle tient son prénom d’un opéra de Gounod : c’est sa mère qui chante haut et fort, et elle se réfugie du côté de Brel ou de Montand. A 4 ans elle assiste à son premier opéra et à 8 ans s’émerveille de voir un piano entrer à la maison. Elle chante quand même, mais de manière clandestine, et tâte en attendant de divers instruments.
A 15 ans elle fonde une chorale de gamins, puis s’inscrit en musicologie où, pour échapper à la vie d’ermite des étudiants, elle fait du théâtre et entre dans les chœurs de l’Opéra du Rhin, malgré l’interdiction de son professeur au Conservatoire.
Mais elle ne se voit pas prof à Bar-le-Duc et elle se jette à corps perdu dans le chant, passe des concours, remportant le Prix de Béziers ou encore Voix Nouvelles, et auditionne à tour de bras. Elle décroche deux petits rôles à Strasbourg, et se fait remarquer dans La Basoche de Messager à Nantes où elle trouve un agent.
Une bonne psychanalyse plus tard, elle peaufine la plupart de ses grands rôles au calme à l’Opéra de Tours auprès de son mari de l’époque, Jean-Yves Ossonce.
Le reste, vous l’avez sûrement vu ou entendu, de Traviata à Poppée, de Platée à Blanche de la Force, d’Eurydice à Mélisande, sans oublier les créations signées Philippe Boesmans ou Peter Eötvös. Aujourd’hui elle a de plus coiffé une deuxième casquette, celle de metteur en scène avec une Voix Humaine sur mesure pour elle, ou ces Dialogues des Carmélites à Bordeaux qu’elle connaît si bien de l’intérieur.
Sachez enfin qu’à ses moments libres, elle qui parle une bonne demi-douzaine de langues, celles qu’elle chante, aime à taquiner le sonnet ou l’alexandrin, et accueillez vite à notre table notre invitée du jour Mireille Delunsch !

Avec la complicité téléphonique d'Isabelle Poulenard et de Sophie Marin-Degor, sopranos

Programmation musicale

Jean-Philippe Rameau
Platée, Acte II scène 5 : scène de la Folie
Mireille Delunsch, soprano
Choeur et Orchestre des Musiciens du Louvre Grenoble, dir. Marc Minkowski
Enregistrement France Musique 24 février 2002 (diffusion 11 mars 2002)

Christoph Willibald Gluck
Armide, Acte III scène 1 : Ah ! Si la liberté me doit être ravie
Mireille Delunsch, soprano
Les Musiciens du Louvre, dir. Marc Minkowski
Archiv Produktion 459616 2

Claudio Monteverdi
Le Couronnement de Poppée, Acte III : Pur ti miro, pur ti godo
Mireille Delunsch, soprano
Anne Sofie von Otter, mezzo-soprano
Les Musiciens du Louvre, dir. Marc Minkowski
Enregistrement France Musique 25 juillet 2000 (Festival d'Aix-en-Provence)

Giuseppe Verdi
La Traviata, Acte III : Addio del passato
Mireille Delunsch, soprano
Orchestre de Paris, dir. Yutaka Sado
Document youtube (Festival d'Aix-en-Provence 2003)

Benjamin Britten
Le Tour d'écrou, Acte I scène 4 : The Tower
Mireille Delunsch, soprano
Orchestre de Chambre Gustav Mahler, dir. Daniel Harding
Enregistrement France Musique 23 juillet 2001 (diffusion 4 août 2001, Festival d'Aix-en-Provence)

Philippe Boesmans
Yvonne, princesse de Bourgogne, Acte III scène 1
Mireille Delunsch, soprano
Paul Gay, baryton
Victor von Halem, basse
Ensemble vocal Les Jeunes Solistes, dir. Rachid Safir
Klangforum Wien, dir. Sylvain Cambreling
Cypres 4632

Gabriel Fauré
Au cimetière op. 51 n° 2
Mireille Delunsch, soprano
Marie-Josèphe Jude, piano
Lyrinx 2257

Francis Poulenc
La Voix humaine : Il y a des circonstances où le mensonge est utile...
Mireille Delunsch, soprano
Orchestre National Bordeaux Aquitaine, dir. Kwamé Ryan
Enregistrement France Musique 16 janvier 2007 (diffusion 31 janvier 2007)

Claude Debussy
Pelléas et Mélisande, Acte III scène 1
Mireille Delunsch, soprano
Gérard Théruel, baryton
Orchestre National de Lille, dir. Jean-Claude Casadesus
Naxos 8 660047/9

Ailleurs sur le web

L'équipe de l'émission :