Au diable Beauvert
Entretien
Dimanche 2 juin 2013
1h 22mn

Marie-Nicole Lemieux

Marie-Nicole Lemieux, contralto colorature

Le Canada nous a envoyé, c'est vrai, quelques catastrophes musicales, genre Céline Dion ou Justin Bieber, mais aussi de très belles voix comme celle de Vivica Genaux, ou encore le rare contralto de notre invitée du jour. Alors, sortez le sirop d'érable pour fêter cela, mais comme son rire irrépressible est aussi puissant que son timbre, pour une fois baissez le son !

Fille d'un bûcheron mélomane, amateur de ténors, ceux dit-elle qui doivent remonter leurs couilles au sommet du crâne pour y arriver, et d'une mère éducatrice fan de Nana Mouskouri, elle chante depuis qu'elle est toute petite, que ce soit à la chorale de l'école ou à celle de la paroisse - un vrai juke box qui aurait avalé toutes les galettes de Jacques Brel ou de Claude François.
Elle aurait pu donc faire carrière dans la variété, elle qui passe les trois quarts de son temps à se déguiser en Sissi, mais à dix ans un florilège de chants de Noël de mon ami Pavarotti lui ouvre les portes du classique, qui devient son jardin secret. Dès lors, elle connaît par cœur "La Traviata" dans la version de Zeffirelli, apprend la flûte traversière, histoire de savoir lire la musique, et le bac en poche, oublie vite ses études de sciences pour s'inscrire au Conservatoire de Chicoutimi.
Là, ses professeurs se gratteront le crâne devant cette voix aussi bien capable de chanter l'Isabella de "L'Italienne à Alger" que Carmen, Orlando plus furioso que jamais, un Cherubino que jamais elle ne fera à la scène, ou encore une irrésistible Miss Quickly. Alto donc, elle rafle tous les prix au tournant du siècle lors du Concours Reine Elisabeth, et depuis on ne cesse de s'arracher sur scène cette tornade vocale qui n'a pas son pareil pour mettre une distribution au diapason de sa joie de vivre, même si elle cache soigneusement ses propres angoisses existentielles.
L'été, en famille, elle sillonne le Québec dans son grand camping car en écoutant ses idoles, Maureen Forester, Christa Ludwig ou Janet Baker, mais aujourd'hui c'est elle qui sera notre juke box - alors faites vite une place à Marie-Nicole Lemieux !

Avec la complicité téléphonique de Daniele Gatti et Jean-Christophe Spinosi, chefs d'orchestre

Programmation musicale

Georg Friedrich Haendel
Giulio Cesare in Egitto, Acte I : Empio, diro, tu sei
Marie-Nicole Lemieux, contralto
Il Complesso Barocco
Alan Curtis
Naïve OP 30536

Gioacchino Rossini
L'Italiana in Algeri, Acte I : Cruda sorte... Qual chi vuol
Marie-Nicole Lemieux, contralto
Orchestre Symphonique de La Monnaie
Marc Soustrot
Cypres 9610 B

Hector Berlioz
Béatrice et Bénédict, Acte I : Vous soupirez, madame ?
Marie-Nicole Lemieux, contralto / Ruth Ziesak, soprano
Ensemble Orchestral de Paris
John Nelson
INA

Charles Gounod
Faust, Acte III : Seigneur Dieu, que vois-je ?
Inva Mula / Marie-Nicole Lemieux / Roberto Alagna / René Pape
Orchestre Philharmonique de Radio France
Michel Plasson
INA

Giuseppe Verdi
Falstaff, Acte III, Première Partie : Révérence !
Marie-Nicole Lemieux, contralto / Anthony Michaels Moore, baryton
Orchestre National de France
Daniele Gatti
INA

Gioacchino Rossini
Petite Messe Solennelle : Agnus Dei
Marie-Nicole Lemieux, contralto
Choeur de Radio France / Orchestre National de Radio France
Daniele Gatti
INA

Georges Bizet
Carmen, Acte I : L'Amour est un oiseau rebelle
Marie-Nicole Lemieux, contralto
Le Jeune Choeur de Paris / Orchestre National de France
Fabien Gabel
Naïve V 5201

Antonio Vivaldi
Stabat Mater : Stabat Mater Dolorosa
Marie-Nicole Lemieux, contralto
Ensemble Matheus
Jean-Christophe Spinosi
Naïve OP 30453

Antonio Vivaldi
Orlando Furioso, Acte I : Nel profondo
Marie-Nicole Lemieux, contralto
Ensemble Matheus
Jean-Christophe Spinosi
Naïve OP 30393

Reynaldo Hahn
A Chloris
Marie-Nicole Lemieux, contralto / Daniel Blumenthal, piano
Naïve V 5022

L'équipe de l'émission :
Mots clés :