Entretien
Dimanche 1 juin 2014
1h 23mn

Laure Favre-Kahn

Bienvenue au Diable Beauvert ! D’ordinaire, l’Arlésienne a tendance à se faire plutôt un brin attendre, comme dans l’ouvrage éponyme de Bizet. Mais une fois n’est pas coutume, notre Camarguaise, elle, est bien là en chair et en os et à l’heure. Alors à cheval et montez le son !

Laure Favre-Kahn
Laure Favre-Kahn

C’est à Arles, à moins que l’on ne doive dire en Arles, je n’ai jamais su, qu’elle voit le jour, avant de débuter ses études de piano au Conservatoire d’Avignon, là non plus j’ignore si l’on doit dire en Avignon ou à Avignon, au risque de l’allitération.
A la maison, elle joue sur l’orgue Hammond de Papa, un instrument qui a décidé de sa vocation et auquel elle revient encore parfois aujourd’hui, elle qui voue une passion presque aussi grande à Thelonious Monk qu’à son idole Martha Argerich. Premier concert à 12 ans, puis ce sera le Conservatoire de Paris dans la classe de Bruno Rigutto qui laissera sur elle une forte empreinte. A 20 ans, ce sera d’abord un premier disque consacré à Schumann, et quelques mois plus tard elle revient devant les micros pour son cher Chopin, qui dès lors n’en finira plus de croiser sa carrière.
Au tout début de ce siècle, elle passe le Concours Propiano à New York, et remporte un premier prix à l’unanimité dont elle n’est pas peu fière. "J’aime être jugée sur mes performances", commente-t-elle,"pas sur mon âge ni sur la couleur de mes cheveux". Cela lui vaudra un récital à Carnegie Hall et un disque consacré à Reynaldo Hahn.
Chopin, elle y revient encore aujourd’hui, avec un quatrième enregistrement et un spectacle où elle lui rend hommage avec la voix de Charles Berling.
Sachez encore que cette Montmartroise d’adoption aime écouter du flamenco et danser le rock, et que le cocktail soleil piscine sport reste son meilleur remède contre le stress - et accueillons vite note invitée du jour, Laure Favre-Kahn !

Avec la complicité téléphonique de Nemanja Radulovic, violoniste, et de Charles Berling, comédien

Programme musical

Frédéric Chopin
Sonate n° 2 en si bémol mineur op. 35
I. Grave - Doppio movimento (agitato)

Laure Favre-Kahn, piano
Transart 173

Robert Schumann
Toccata en ut majeur op. 7
Laure Favre-Kahn, piano
Arion 68382

Frédéric Chopin
Ballade n° 3 en la bémol majeur op. 47
Laure Favre-Kahn, piano
Arion 68448

Frédéric Chopin
Valse en la bémol majeur op. 69 n° 1
Laure Favre-Kahn, piano
Transart 123

Frédéric Chopin
Prélude en ré bémol majeur op. 28 n° 15
Laure Favre-Kahn, piano
Transart 150

Holt Marvell / Jack Strachey / Harry Link
These Foolish Things (Remind Me Of You)
Thelonious Monk, piano
CBS 4656362

Louis Moreau Gottschalk
Manchega (Etude de concert) op. 38
Laure Favre-Kahn, piano
Transart 139

Reynaldo Hahn
Premières Valses : X. Sans rigueur
Laure Favre-Kahn, piano
Pro Piano Records 224538

Serge Rachmaninov
Cinq Morceaux de fantaisie op. 3
II. Prélude en ut dièse mineur

Laure Favre-Kahn, piano
Transart 108

Alberto Ginastera
Danse argentine op 2 n° 2 (Danza de la moza donoza)
Laure Favre-Kahn, piano
Transart 167

Niccolo Paganini / arrangement Nemanja Radulovic et Laure Favre-Kahn
Sonate n° 12 en mi mineur op 3 n°6
Nemanja Radulovic, violon
Laure Favre-Kahn, piano
Universal Music 481065 5

Frédéric Chopin
Impromptu n° 1 en la bémol majeur op. 29
Laure Favre-Kahn, piano
Transart 173

Ailleurs sur le web

Les invités :
L'équipe de l'émission :
Mots clés :
émission suivante
dimanche 8 juin 2014