Au diable Beauvert
Entretien
Dimanche 31 mars 2013
1h 22mn

Jean-Claude Casadesus

Jean-Claude Casadesus, chef d'orchestre

Inutile de vous coller la migraine en essayant du vous y repérer sur six ou sept générations, le clan lui-même a dû créer un site pour remonter dans son propre arbre généalogique. Sachez quand même que génération après génération, ils sont tous ou presque soit acteurs, soit musiciens, qu'ils jonglent avec les patronymes de la famille et que celui qui nous occupe aujourd'hui a choisi la baguette. Il est presque désormais le patriarche, même si sa maman continue encore à veiller affectueusement sur lui, alors pendant que je sers le waterzoï et la carbonade, montez le son !

Ses parents sont des pointures du Français, mais le grand-père Henri, membre du Quatuor Capet, féru de musique ancienne et un peu farceur à ses heures avec l'oncle Marius, lui met à trois ans un violon dans les mains en décrétant qu'il serait musicien. Qu'à cela ne tienne, il fera pourtant adolescent ses débuts sur scène dans Courteline et, lui qui se rêve grand reporter, voit l'une de ses dissertations publiée à la une du Figaro. En attendant il pianote, même si sa cousine Mathilde devra le gifler un soir sur scène où tellement éméché il ne pouvait arriver à l'accompagner.
Mais il veut devenir chef et son cousin Jean lui conseille d'étudier la percussion pour connaître l'orchestre de l'intérieur. Il sera timbalier aux Concerts Colonne, observant son maître Pierre Dervaux au pupitre, et pour gagner sa vie, décharge des cageots aux Halles, fait le bœuf à Saint-Germain où il remplace le batteur de Lester Young au pied levé, et joue les requins de studio de variétés aux côtés de Brel, de Bécaud, d'Aznavour, de Dalida ou de Sheila.
Jusqu'au jour où, dirigeant un concert scolaire au Châtelet, déjà, Maurice Lehman le remarque et lui confie l'opérette. Puis ce sera l'Opéra Comique, l'Opéra de Paris et l'aventure de la décentralisation à Nantes et enfin le grand saut à Lille, où il recueille quelques musiciens éclopés prêts à mettre la clé sous la porte. Le premier soir, il y aura plus de monde sur scène que dans la salle.
Aujourd'hui, près de quarante ans plus tard, vous savez tous ce qu'il en est, alors faites vite une place à votre table à celui qui est non seulement un très grand musicien, mais aussi une belle personne, Jean-Claude Casadesus !

Avec la complicité téléphonique de Caroline Casadesus, soprano, et de David Enhco, trompettiste

Programmation musicale

Hector Berlioz
Chant des chemins de fer, op. 19 n° 3
Choeur régional du Nord Pas de Calais / Orchestre national de Lille
Jean-Claude Casadesus
Bande non commercialisée

Vincent Youmans / Irving Caesar
Tea For Two
Lester Young, sax ténor / René Urtreger, piano / Kenny Clarke, batterie
Emarcy Records 589557 2

Henri Casadesus
Concerto en si mineur à la manière de Haendel : I, Allegro moderato
William Primrose, alto
RCA Victor Symphony Orchestra
Frieder Weissmann
Gemm CD 9252

Benoît Duteurtre
Entretien avec Giselle Casadesus
Giselle Casadesus
INA

Bela Bartok
Sonate pour deux pianos et percussions Sz 110 : III, Allegro non troppo
Robert et Gaby Casadesus, pianos / J.-C. Casadesus et Jean-Pierre Drouet, perc.
Sony 5033842

Claude Carrère
L'Ecole est finie
Sheila
Remark 5150492

Charles Aznavour
Monsieur Carnaval
Georges Guétary
EMI 7485722

Georges Bizet
Carmen, Suite n° 1 : Prélude
Orchestre national de Lille
Jean-Claude Casadesus
Price-Less 14023

Giacomo Puccini
O mio babbino caro (Gianni Schicchi)
Caroline Casadesus, soprano / Dimitri Naiditch, piano
Ames 5008

Gustav Mahler
Oft denk' ich sie sind nur ausgegangen (Kindertotenlieder)
José Van Dam, baryton basse
Orchestre national de Lille
Jean-Claude Casadesus
Forlane 16553

David Enhco
Suite For D And Y
David Enhco Quartet
Cristal Records 208

Thierry Escaich
Chaconne
Orchestre national de Lille
Jean-Claude Casadesus
Accord 4429057

Maurice Ravel
Concerto pour piano en sol majeur : III, Presto
Georges Pludermacher, piano
Orchestre national de Lille
Jean-Claude Casadesus
Harmonia Mundi 901434

L'équipe de l'émission :
Mots clés :
émission précédente
dimanche 24 mars 2013