Allegretto
Programmation musicale
Vendredi 17 novembre 2017
1h 58mn

Le programme musical de Denisa Kerschova : Le choix des auditeurs

Comme tous les vendredis, Allegretto diffuse le choix des auditeurs qui se sont inspirés du tableau de la semaine : "Nature morte aux instruments de musique", de Simon Renard de Saint-‐André, 1668.

Le programme musical de Denisa Kerschova : Le choix des auditeurs
Simon Renard de Saint-­‐André Nature morte aux instruments de musique, 1668 Huile sur toile, 110 x 88 cm Bourges, Hôtel Cujas – musée du Berry, © Musée du Berry, Bourges/François Lauginie

Ce tableau est actuellement visible dans le livre "Voir la musique" de Florence Gétreau aux éditions Citadelles et Mazenod.

Voir la musique de Florence Gétreau
Voir la musique de Florence Gétreau, © Citadelles et Mazenod

On vous offre des places

Gagnez des places pour le concert autour du Capitaine Tobias Hume le vendredi 24 novembre à 20h au Grand Salon des Invalides à Paris.

Au programme :

  • Schmelzer : Die musikalische Fechtschule (Baletto à 4)
  • Hume : Musique pour deux violes, extr. de Captain Humes Poeticall Musicke
  • Biber : Sérénade Der Nachtwächter (Le Veilleur de nuit)
  • Hume : A Souldiers Resolution, pour viole seule, extr. de The First Part of Ayres, French, Pollish and Others
  • Biber : Battalia a 10

Ensemble instrumental du département de musique ancienne du Conservatoire de Paris
Richard Myron : contrebasse et direction

Personnalité truculente et haute en couleurs, Tobias Hume dédie sa vie à la carrière militaire. Combattant aguerri, ce capitaine s’engage notamment au service du roi de Suède et de l’empereur de Russie. Compositeur mais aussi excellent violiste, il est le premier à écrire pour viole de gambe solo, certaines de ses pièces faisant directement allusion à sa carrière militaire.
En écho à la sensibilité militaire de ce programme, la célèbre Battalia de Biber, élève de Schmelzer, lui même présent avec Die musikalische Fechtschule.

On vous offre des places

Gagnez des places pour le récital du baryton Stéphane Degout accompagné du pianiste Simon Lepper le jeudi 23 novembre à 20h à l'Opéra de Dijon.

Le lied (ici Schumann et Brahms) et la mélodie française (Fauré) sont deux genres que le baryton pratique depuis ses premiers pas dans l’art du chant. Il les réunit ici pour un concert exceptionnel, tant ces deux expressions musicales sont rarement mises en correspondance au cours d’une même soirée.

C’est le talentueux pianiste anglo-saxon Simon Lepper qui l’accompagnera sur la scène de l’Auditorium.

Programme :

Gabriel Fauré :
Aurore op. 39
Poèmes d’un jour : Rencontre Toujours Adieu op. 21 Automne op. 18

Johannes Brahms :
O kühler Wald op. 72 | Die Mainacht op. 43 | Auf dem Kirchhofe op. 105 | Feldeinsamkeit op. 86 | Alte Liebe op. 72 |
Nicht mehr zu dir zu gehen op. 32 | Willst du dass ich geh ? op. 71

Robert Schumann :
Zwölf Gedichte op. 35

On vous offre des places

Gagnez des places pour le concert du baryton Ludovic Tézier le jeudi 23 novembre à 20h30 à l'Opéra national de Lorraine.

Distribution :
Ludovic Tézier, baryton
Orchestre symphonique et lyrique de Nancy
Direction : Rani Calderon

Au programme : Ludovic Tézier interprétera de grands airs extraits d'opéras tels que Rigoletto, Thaïs, Les Noces de Figaro, Tannhäuser, Andrea Chénier...

Rubrique "Baptême Scarlatti"

Domenico Scarlatti a composé 555 sonates. Elles portent toutes simplement un numéro. Juste un numéro. Rien d’autre. Aucun nom. Nulle part. Nous vous proposons de « baptiser » les sonates de D.Scarlatti. C’est vous les parrains ou marraines éphémères.

Aujourd'hui, ce sont les résultats ! Voici les différents noms que vous avez décidé de donner à cette sonate :

"Pincée de mélancolie un soir d'automne" Elise; "La lutte contre le temps" Louis; "La dernière danse de Casanova" David; "Rêverie après l'orage au bord du lac" Isabelle; "Les 5 orphelins" Joachim; "Sur le pont au-dessus du canal" Frédéric; "Crépuscule" Sylvie...

Rubrique Maestro : Dimanche 19 novembre à 18h30 sur Arte : Yo Yo Ma & Manfred Honeck au Festival de Pâques Baden-Baden

Au Festival de Pâques 2016 à Baden-Baden, Manfred Honeck dirige des oeuvres de Tchaïkovski et Brahms, ainsi que le "Concerto pour violoncelle" de Schumann avec le remarquable Yo-Yo Ma.
Né à Paris de parents chinois, enfant prodige qui a commencé le violoncelle à 4 ans, Yo-Yo Ma a déjà enregistré… cinquante albums ! Il joue d'un Stradivarius de 1712, qui a appartenu à la grande soliste britannique Jacqueline du Pré, disparue en 1987. Il se produit pour la première fois au palais des festivals de Baden-Baden avec les Berliner Philharmoniker sous la direction de Manfred Honeck. Au programme : le "Concerto pour violoncelle en "la "mineur" de Robert Schumann.

Choix des auditeurs :

« Je propose un très joli duo de Francesco Landini : 'Adiu adiu dous dame' imaginant des amours interdits, impossibles, et ce bel instrument momentanément abandonné pour quelques baisers volés, dérobés aux regards indiscrets, un instant fugace de bonheur partagé et sans doute mérité. » Choix de Christine

« Ah, les associations d'idées... Ce tableau, je ne sais trop pourquoi, m'a fait penser à un autre peintre, Lubin Baugin, qui a aussi fait beaucoup de natures mortes. Et puis à "tous les matins du monde", où justement un tableau de Baugin figure en bonne place (le "dessert des gaufrettes"). » Choix de Guy

L'équipe de l'émission :