Allegretto
Programmation musicale
Vendredi 2 juillet 2021
1h 54mn

L’été, de toute beauté

Les splendeurs de l'été, avec Jean Françaix, Reynaldo Hahn, Vivaldi, Albéniz, Piazzolla, Peteris Vasks, Rodrigo, Gotthard Odermatt...

L’été, de toute beauté
Champ de lavande en fleur, sud de la France, © Getty / Matteo Colombo

MAESTRO  

  • Dimanche 4 juillet à 18h55. Olivier Messaien : Quatuor pour la fin du temps. De la fin du monde à Görlitz. 

Le 15 janvier 1941, dans le stalag VIII de Görlitz, dans l’est de l’Allemagne, se déroule un évènement peu commun : la première du « Quatuor pour la fin du temps », écrit par un des prisonniers, le français Olivier Messiaen.  
Pour célébrer le 80ème anniversaire de cette œuvre en huit mouvements qui a marqué l’histoire de la musique contemporaine, quarte musiciens la rejouent sur les lieux même de sa création, à quelques mètres du baraquement qui fit office de salle de spectacle.
Le pianiste Pierre-Laurent Aimard, le violoncelliste Jean-Guihen Queyras, la violoniste Isabelle Faust et le clarinettiste Jörg Widmann restituent non sans émotion ce qui représente pour eux "un hymne magnifique", "une musique si inspirée", d'autant plus sidérante de modernité qu’elle est née dans un camp qui a vu disparaître 10.000 soldats sur les 120.000 qui y furent internés.  
Inspirée par l’"Apocalypse de Jean", cette œuvre a transcendé son époque. 

Des places à gagner :

  • Le spectacle musical « Tango secret , dans les faubourg du tango… » jusqu’au 28 juillet au Théatre de l’Atelier 

L’histoire que raconte « Tango secret » commence à la fin du XIXe siècle dans les faubourgs de Buenos Aires et de Montevideo, près des mataderos, ces immenses entrepôts où les gauchos venaient apporter le bétail destiné à l’abattage.  
Dans ces mauvais quartiers, noyés sous d’énormes quantités de viande, de boue et de sang, est née la musique qui, dans les salles d’attente bondées des maisons closes deviendra le tango.
Loin des clichés, c’est cette histoire de gauchos, d’immigrants et de filles de joie, que la pianiste Céline Bishop et le chanteur et flûtiste Luis Rigou nous font découvrir, accompagnés de musiciens et de « Los Guardiola », ils nous racontent sans paroles, dans un spectacle de chant, danse, musique et poésie visuelle, les mutations et les influences de cet opéra miniature, de sa naissance dans les maisons closes à sa reconnaissance mondiale. Les tangos des origines se mêlent aux milongas et autres valses criollos qui ont construit la légende du Tango.
Spectacle musical de Céline Bishop, Luis Rigou et Los Guardiola

Nos places sont pour mardi 13 juillet à 20h

Via  Contactez-nous

Embrassant toutes les situations sociales et tous les âges de la vie, Mozart délivre dans ses Noces de Figaro un vibrant plaidoyer en faveur du droit d’aimer.  
Dans une mise en scène inventive et burlesque, en résonance avec nos préoccupations contemporaines, Lotte de Beer dépeint les rapports de sexe et de pouvoir tels que les voient et les vivent les personnages. Et ce qui, pour les uns, s’apparente à un formidable terrain de jeu, se révèle être, pour les autres, un espace de lutte acharné.
La nouvelle génération saura-telle inventer un monde plus égalitaire ?  

Galvanisant le Balthasar Neumann Ensemble et une sensationnelle troupe de chanteurs-comédiens, Thomas Hengelbrock mène ce merveilleux opéra de formation, où chacun fait son apprentissage de la vie dans les bornes d’une folle journée.
Figaro : Andrè Schuen
Susanna : Julie Fuchs
Il Conte di Almaviva : Gyula Orendt
La Contessa Almaviva : Jacquelyn Wagner
Cherubino : Lea Desandre
Marcellina : Monica Bacelli 

Nos places sont pour lundi 5 juillet à 21h30

Via  Contactez-nous

La chronique : " Les grands Macabres " 

  • Pour retrouver la chronique de Bertrand Dicale :

Programmation musicale

Jean Françaix : L'horloge de Flore pour hautbois et orchestre
5 heures - Cupidone bleue
10 heures - Cierge à grandes fleurs
12 heures - Nyctanthe de Malabar
Decca 4782565
Albrecht Mayer, hautbois
Academy Of Saint-Martin-In-The-Fields
Mathias Monius, direction

Reynaldo Hahn : A Chloris - arrangement pour cor anglais et orchestre
Albrecht Mayer, cor anglais
Academy Of Saint-Martin-In-The-Fields
Mathias Monius, direction
Decca 4782565

Isaac Albéniz : Les Saisons op 201, 2. L'Eté - pour piano
Antonio Ruiz-Pipo, piano
Schwann

Antonio Vivaldi : Concerto en sol min op 8 n°2 RV 315 P 336 (L'été) : 1. Allegro non molto - 2. Adagio - Presto -3. Presto arrangement pour violoncelle, cordes et basse continue
Luka Sulic, violoncelle
Orchestre de l'Académie Sainte Cécile de Rome
Luigi Piovano, direction
Sony Classical 19075986352

Antonio Vivaldi : L'été op. 8 n° 2 RV 315, III. Presto
Joseph Silverstein, violon
Orchestre Symphonique de Boston
Seiji Ozawa, direction
Telarc TELA CD 80 070 

Astor Piazzolla / Roberto Molinelli : Las cuatro estaciones porteñas « Verano porteño » (L'été de Buenos Aires) - arrangement pour violon bandonéon cordes et clavecin
Andrés Gabetta, violon
Mario Stefano Pietrodarchi, bandonéon
Cappella Gabetta
Sony 19075925492

Peteris Vasks : Vasaras dejas (Danses estivales) :
1. Broadly, sonorously
2. Underscoring the character
3. Unhurriedly
4. Energetically
5. Sadly
6. Joyfully
7. Broadly, sonorously
Vadim Gluzman, violon
Sandis Steinbergs, violon
BIS BIS2352 7318599923529-1-9

Salamanca - Prado Mambo : Mambo été
Benny More, voix
Perez PradoeEt Son Orchestre
Perez Prado, direction
Tumbao TCD-010

Joaquin Rodrigo : Concierto de Aranjuez, 2. Adagio - pour guitare et orchestre
Narciso Yepes, guitare
Orchestre National d'Espagne
Ataulfo Argenta, direction
Scribendum SC815/4

Gotthard Odermatt : 3 images op 18, « Eté op 18 n°1 » - pour hautbois et orchestre
Albrecht Mayer, hautbois
Academy Of Saint-Martin-In-The-Fields
Mathias Monius, direction
Decca 4782565

August Soderman : Jungfrun i rosengard ; Ballade - pour mezzo-soprano et piano
Anne Sofie von Otter, mezzo-soprano
Bengt Forsberg, piano
BIS BIS-SACD-1867

Olivier Messiaen : I. Liturgie de cristal
 Myung Whun Chung : Piano
Gil Shaham, violon
Paul Meyer, clarinette
Jian Wang, violoncelle
Deutsche Grammophon 469052-2

Agustin Bardi : Tango primeur (Alborada del tango), « Qué noche ! »
Cuarteto Cedron
Juan Cedron, voix, guitare
Gabriel Rivano, bandonéon
Miguel Praino, alto
Roman Cedron, contrebasse
Roberto Moyano, guitare
Luis Rigou, flûte traversière
Chant du Monde 5742193.97

Wolfgang Amadeus Mozart : Les Noces de Figaro, « L'ho perduta, me meschina » (Acte III) Air de Barberine
Lea Desandre, mezzo-soprano
Insula Orchestra
Laurence Equilbey, direction
Erato 190295261979 

Hector Berlioz : Harold en Italie op 16, 4. « Orgie de brigands » - pour alto et orchestre
Tabea Zimmermann, alto
Orchestre Les Siècles François
Xavier Roth, direction
Harmonia Mundi 902634DI 

L'équipe de l'émission :
1h 54mn
jeudi 1 juillet 2021 Perles baroques