Allegretto
Programmation musicale
Mardi 27 octobre 2020
1h 54mn

Les Mazurkas

A la (re)découverte de cette danse enflammée avec Tchaïkovski, Bernstein, Poulenc, Khatchaturian...

Les Mazurkas
La mazurka des salons, estampe d'A. Lacauchie

Ephéméride

  • Le second concerto pour piano n°2 op 18 de Sergueï Rachmaninov est créé le 27 octobre 1901 à Moscou, le compositeur était au piano et son cousin Alexander Siloti à la baguette. 

En janvier 1900 et pour 4 mois, Rachmaninov pianiste, chef d'orchestre, et compositeur, se rend chaque jour chez le neurologue russe Nikolai Dahl, spécialiste d'hypnothérapie, afin de retrouver confiance pour écrire à nouveau. Il a 27 ans et depuis 3 ans il est plongé dans une dépression à la suite de l'échec de sa première symphonie, démontée par la critique. 

Grâce au traitement du docteur Dahl, qui lui répète des injonctions positives : "Vous allez commencer à écrire votre concerto… vous travaillerez avec une grande facilité… le concerto sera d'excellente facture…". Rachmaninov sort de cette crise et retrouve sa créativité, il dédie son second concerto pour piano au docteur Dahl, il pourrait évoquer les étapes de sa genèse, et serait pour le sompositeur une façon de surmonter définitivement la dépression qu'il vient de traverser. 

A sa création le concerto n°2 pour piano, connaît un succès considérable, jamais démenti depuis.

Des Places à gagner !

  • La Dame Blanche   de François-Adrien Boieldieu ; au Théâtre Impérial de Compiègne samedi 7 novembre à 20h30

Composée sur un livret inspiré de Walter Scott, « La Dame blanche » fut avec « Carmen » le plus grand succès public de l’Opéra-Comique. En 1862, on célébra la 1000e représentation en présence de Napoléon III, succès fût mondial et durable, jusqu’à inspirer la fin du « Trésor de Rackham le Rouge » à Hergé. 

Les personnages et l’atmosphère sont écossais et l’inspiration française, un mélange de mystère et de légèreté… Le ténor, Sahy Ratia, est un soldat amnésique qui fait halte dans un village où il est question d’un château à vendre, hanté par un fantôme appelé la Dame blanche, la soprano Sandrine Buendia.
Qui achètera le château : le soldat chevaleresque ? Ou l’intendant cupide ? La basse Yannis François 

A la tête de l’orchestre Les Siècles et du Choeur Le Cortège d’Orphée, Nicolas Simon nous plonge dans un riche univers sonore et Louise Vignaud dans une mise en scène poétique : les décors gothiques sont doublés d’un monde où les animaux sont aussi des protagonistes du conte.
La pièce, mise en scène par Louise Vignaud avec l’Orchestre Les Siècles dirigé par Nicolas Simon, sera créée puis en tournée jusqu’au 5 février 2021.

Avec
Georges, Sahy Ratia ténor
Dikson, Fabien Hyon ténor comique
Jenny, Sandrine Buendia soprano
Gaveston, Yannis François basse
Anna, Caroline Jestaedt soprano
Marguerite, Majdouline Zerari mezzo-soprano
Marc-Irton, Ronan Airault basse
Choeur Le Cortège d’Orphée

Via contactez-nous

La Chronique : "Les Grands Macabres"

pour retrouver la chronique de Bertrand Dicale : " Steve Peregrin Took, le Hobbit hippie "    
C'est ici!

Programmation Musicale : 

Piotr Ilitch Tchaïkovski
Le lac des cygnes : 23. Mazurka (Acte III)
Lev Volodine : Trompette
Orchestre Symphonique D'Etat De Russie
Evgueni Svetlanov, direction

Mazurka des titanes
Michel Berte : Clarinette
Louis Jean-Alphonse : Piano
Anonyme : Batterie, Contrebasse
Orchestre Antillais Du Bal Blomet

Leonard Bernstein
Divertimento pour orchestre : Mazurka
Orchestre Symphonique De La Ville De Birmingham
Paavo Järvi, direction

Léo Delibes
Coppélia : Mazurka (Acte I Sc 3)
Orchestre de la Suisse Romande
Ernest Ansermet, direction

Francis Poulenc
Les biches - rag-mazurka / Suite de ballet
Orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire
Georges Prêtre, direction

Aram Khatchaturian
Maskarad : Mazurka
Orchestre Symphonique de la NHK de Tokyo
Horst Stein, direction

Camille Saint Saëns
Mazurka no1 en sol min op 21
Marylene Dosse : Piano

Frédéric Chopin
Dabrowski's mazurka
Orchestre du XVIIIème Siècle
Frans Brüggen, direction

Piotr Ilitch Tchaïkovski
Mazurka de salon op 9 n°3- pour piano
Jean Marc Luisada : Piano

Serge Rachmaninov
Concerto pour piano n°2 en ut min op 18 : 3. Allegro scherzando
Arthur Rubinstein : Piano
Orchestre Symphonique De Chicago
Fritz Reiner, direction

Frédéric Chopin
12 mazurkas : Aime-moi
Marina Comparato : Mezzo-soprano
Elisa Triulzi : Piano
Serena Rubini : Soprano

Alexandre Glazounov
Quatuor à cordes n°3 en Sol Maj op 63 : Alla mazurka puis Finale
Quatuor Zemlinsky
Frantisek Soucek : Violon
Petr Strizek : Violon
Petr Holman : Alto (instrument)
Vladimir Fortin : Violoncelle 

Robert Schumann
Ball-Scenen op 109 : Mazurka
Eric Le Sage : Piano
Denis Pascal : Piano

Jean Sibelius
Andantino en La Maj - pour trio à cordes   Tempo di valse en fa dièse min JS 194 (Valse Lulu) - pour violoncelle et piano   Mazurka en sol min - pour violoncelle
Jaakko Kuusisto : Violon
Anna Kreetta Gribajcevic : Alto (instrument)
Taneli Turunen : Violoncelle

Frédéric Chopin
Mazurka en fa min op 63 no2   Mazurka en ut diese min op 63 no3   Mazurka en si min op 33 no4
Arthur Rubinstein : Piano

L'équipe de l'émission :