Alla Breve
Magazine
Vendredi 28 novembre 2014
4 min

« Studio di Trasparenze » de Stefano Bulfon (5/5)

Le compositeur de la semaine dans Alla Breve est Stefano Bulfon, compositeur italien aujourd'hui actif en France et qui a imaginé pour un ensemble de 13 instruments une pièce intitulée "Etude de transparence" ("Studio di trasparenze").

« Studio di Trasparenze » pour orchestre de Stefano Bulfon
Interprété par les solistes de l’Orchestre Philharmonique de Radio France :
Amaury Coeytaux et Cécile Agator, violons, Jérôme Pinget et Jacques Maillard, violoncelles, Christophe Dinaut, contrebasse, Magali Mosnier et Charlotte Bletton, flûtes, Hélène Devilleneuve, hautbois, Patrice Buecher, trombone, Odile Abrell, harpe, Alexandre Moretti, saxophone, Isabelle Soulard, accordéon et Catherine Cournot, claviers.
Direction Marc Desmons
Commande et création enregistrée le 22 octobre 2014

5ème mouvement ... ala contro ala (aile contre aile)
la forme de l'Alla Breve a beaucoup intrigué Stefano Bulfon. C'était la première fois qu'une durée égale pour chacun des mouvements lui était imposée. Chaque compositeur a sa façon à lui de concevoir la relation entre les mouvements séparés et la pièce dans sa globalité. Stefano Bulfon nous en dit plus aujourd'hui sur la manière dont il a articulé son Etude de Transparence.
Nous voilà parvenus au 5ème et dernier mouvement de la pièce, intitulée "Aile contre Aile ", en allusion à un poème de Zelda Schneersohn, la poétesse israélienne.
Ce 5ème mouvement est comme une porte. Reste à savoir si elle clôt la pièce ou au contraire ouvre sur autre chose...

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :