Alla Breve
Magazine
Jeudi 27 novembre 2014
4 min

« Studio di Trasparenze » de Stefano Bulfon (4/5)

Le compositeur de la semaine dans Alla Breve est Stefano Bulfon, compositeur italien aujourd'hui actif en France et qui a imaginé pour un ensemble de 13 instruments une pièce intitulée "Etude de transparence" ("Studio di trasparenze").

« Studio di Trasparenze » pour orchestre de Stefano Bulfon
Interprété par les solistes de l’Orchestre Philharmonique de Radio France :
Amaury Coeytaux et Cécile Agator, violons, Jérôme Pinget et Jacques Maillard, violoncelles, Christophe Dinaut, contrebasse, Magali Mosnier et Charlotte Bletton, flûtes, Hélène Devilleneuve, hautbois, Patrice Buecher, trombone, Odile Abrell, harpe, Alexandre Moretti, saxophone, Isabelle Soulard, accordéon et Catherine Cournot, claviers.
Direction Marc Desmons
Commande et création enregistrée le 22 octobre 2014

4ème mouvement ... persistenza dell'immagine (persistance de l'image)
La musique de Stefano Bulfon aime jouer avec nos perceptions. Là où nos oreilles pensent avoir capté une forme définie, un motif, en réalité d'autres éléments se laissent percevoir comme en transparence. Le jeu entre l'Un et le Multiple et le mouvement de l'un à l'autre, sont au coeur de sa pensée de compositeur.
Son Etude de de transparence en est un bel exemple. Le quatrième mouvement de cette étude, Permanence de l'image, nous renvoie justement à ces phénomènes de superposition sonore, à cette idée d'écriture par couches où les lignes bougent sans cesse.

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :