Alla Breve
Magazine
Mercredi 26 novembre 2014
4 min

« Studio di Trasparenze » de Stefano Bulfon (3/5)

Le compositeur de la semaine dans Alla Breve est Stefano Bulfon, compositeur italien aujourd'hui actif en France et qui a imaginé pour un ensemble de 13 instruments une pièce intitulée "Etude de transparence" ("Studio di trasparenze").

« Studio di Trasparenze » pour orchestre de Stefano Bulfon
Interprété par les solistes de l’Orchestre Philharmonique de Radio France :
Amaury Coeytaux et Cécile Agator, violons, Jérôme Pinget et Jacques Maillard, violoncelles, Christophe Dinaut, contrebasse, Magali Mosnier et Charlotte Bletton, flûtes, Hélène Devilleneuve, hautbois, Patrice Buecher, trombone, Odile Abrell, harpe, Alexandre Moretti, saxophone, Isabelle Soulard, accordéon et Catherine Cournot, claviers.
Direction Marc Desmons
Commande et création enregistrée le 22 octobre 2014

3ème mouvement ... la nostagia, la rosa (la nostalgie, la rose)
C'est par le piano que le compositeur Stefano Bulfon est entré dans l'univers des sons, piano dont il joue toujours aujourd'hui, en marge de son activité de compositeur (et notamment la musique de Chopin avec laquelle il se sent en affinités ...). Le piano justement apporte sa couleur à l'ensemble instrumental que Stefano Bulfon met en présence dans son Etude de Transparence. C'est surtout dans le troisième mouvement de l'étude qu'il prend tout son relief parrapport aux autres timbres de l'ensemble ; un troisième mouvement qui dans son titre "la nostagia, la rosa " fait référence notamment à l'oeuvre de Borges.

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :