Alla Breve
Magazine
Lundi 16 mai 2016
4 min

« Solitaire Mikado » de Gérard Pesson (1/5)

Le compositeur de la semaine dans Alla Breve est Gérard Pesson. Pour le duo complice du chanteur Vincent Bouchot et du pianiste Denis Chouillet, il a imaginé un recueil de pièces Solitaire Mikado, qui pourraient s'apparenter aux Lieder germaniques, sur des poèmes de différents auteurs qui ont tous en commun leur plaisir à jouer avec les mots et la syntaxe ; Pierre Alferi - à qui il emprunte le titre Solitaire Mikado - Valerio Magrelli, Dominique Quélen et Elena Andreyev.

« Solitaire Mikado » pour voix et piano de Gérard Pesson
Sur des poèmes de Pierre Alferi, Elena Andreyev, Valerio Magrelli & Dominique Quélen.
Interprété par Vincent Bouchot, voix et Denis Chouillet, piano
Commande et création enregistrée le 06 mai 2016 à Radio France.

Premier tableau : deux poèmes
"Signore, spreme bene" de Valerio Magrelli (extrait de "Geologia di un padre" )
&
"Pas dans le Bois" de Dominique Quélen (extrait de "Comme Quoi " )

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

La voix de Gérard Pesson vous est sûrement familière. Elle s'est fait entendre très régulièrement sur France Musique pendant des années. Cette voix va nous accompagner cette semaine et se joindre à sa musique : une musique imaginée pour deux interprètes prisés par le compositeur : Vincent Bouchot et Denis Chouillet.
Les poètes choisis par Gérard Pesson pour ce recueil sont des poètes d'aujourd'hui, bien vivants. Le compositeur les connaît bien et a pu parfois travailler avec eux main dans la main.
Il a tissé entre ces poèmes de langues différentes (italien, anglais et français) des correspondances, et nous livre avec son "Solitaire Mikado" quelque chose comme un petit traité d'art poétique.

Poème n°1 Signore, spremi bene

SIGNORE, SPREMI BENE, GIRA E PRESSA,
RIDUCIMI IN FIBRETTA, GANGA
lieve, scorza e corteccia
bugia soffiata in aria,
fammi bugia di me,
toglimi liquido e
verità, toglimi
via di mezzo
ma versa
tutto il
resto
versa
ver
sa
.

Valerio Magrelli, Geologia di un padre ; éditions Einaudi (2013)

Poème n°2Pas dans le bois

Approche, garcon chauve, approche
Voici des cheveux
Ne va pas trop avant dans le bois, ni dans la connaissance…

Dominique Quélen, Comme quoi ; éd. L’Act Mem (2008)

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :