Alla Breve
Magazine
Jeudi 24 septembre 2015
4 min

« Ragtime » de Fernando Garnero (4/5)

Quatrième mouvement : Le compositeur de la semaine dans Alla Breve est l'Argentin Fernando Garnero. Pour les musiciens de l'Ensemble l'Imaginaire basé à Strasbourg il a imaginé une suite de miniatures autour de l'idée du Ragtime.

« Ragtime » pour trois instruments et électronique de Fernando Garnero
Interprété par l’Ensemble l’Imaginaire
et Fernando Garnero, électroniques / Keiko Murakami, flûte / Philippe Koerper, saxophone et Maxime Springer, piano
Commande et Création enregistrée le 26 juin 2015 à Radio France

Quatrième mouvement :
Fernando Garnero a 39 ans. Son parcours n'a rien de conventionnel. Avant de devenir compositeur, Fernando Garnero a touché d'au moins quatre instruments de musique. Il continue d'ailleurs à manipuler dans son atelier les instruments traditionnels. Bien sûr, il en joue plus en explorateur et en curieux qu'en virtuose !
Fernando Garnero a-t-il jamais joué des ragtimes sur son piano ? Je n'en sais rien, mais ce que je sais c'est qu'il en a écouté suffisamment pour que le souvenir hante la suite de miniatures qu'il a imaginée pour nos Alla Breve.
Son Ragtime à lui est joué, parlé, chuchoté par trois musiciens, un flûtiste, un saxophoniste et un pianiste.
A cette matière acoustique s'ajoutent aussi des sons électroacoustiques.
Chacun joue un rôle précis dans la mise en scène du Ragtime.

Toute la série « Ragtime » de Fernando Garnero

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :