Alla Breve
Magazine
Jeudi 12 décembre 2013
4 min

« Radio racconti appena accennati » pour orchestre de Maurilio CACCIATORE (4/5)

Encore un compositeur italien dans notre séquence Alla Breve ; Maurilio Cacciatore, aujourd'hui actif en Allemagne, et à qui Radio France a commandé une pièce d'orchestre, jouée et enregistrée le 18 novembre dernier par l'Orchestre Philharmonique de Radio France.

Une découverte cette semaine dans cette séquence Alla Breve : la musique du jeune compositeur italien Maurilio Cacciatore actif dans plusieurs villes européennes : Strasbourg, Paris, mais aussi Bâle, Karlsruhe et Porto …
Membre artistique de l'Ensemble "l'Imaginaire" basé à Strasbourg (où il retrouve le compositeur italien Eric Maestri), il reste très attaché à la France et notamment à l'IRCAM parisien où il a étudié ces dernières années.

« Radio racconti appena accennati », que nous pourrions traduire par "Histoires radiophoniques à peine effleurées ", est une création a été enregistrée le 18 novembre 2013 à Radio France, et interprétée par l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, sous la direction de Pierre-André Valade

Quatrième Mouvement :
« SFUGGIRE DA QUALCOSA » ou « Echapper à quelque-chose »
Maurilio Cacciatore, c'est évident, a le sens du théâtre et de la narration. il aime raconter des histoires en musique. Dans ses "Histoires pour la radio à peine effleurées", il utilise souvent le ressort de situations psychologiques très simples, un peu comme le fait un compositeur qui écrit pour le cinéma.
La quatrième saynète nous met dans la peau d'un individu en situation de fuite, qui essaie d'échapper à quelque-chose ou quelqu'un.
La pièce s'offre donc sous l'aspect d'une course folle, rompue par la confrontation, le face à face.
Une fuite impossible en quelque sorte !

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :