Alla Breve
Magazine
Mardi 10 décembre 2013
4 min

« Radio racconti appena accennati » pour orchestre de Maurilio CACCIATORE (2/5)

Encore un compositeur italien dans notre séquence Alla Breve ; Maurilio Cacciatore, aujourd'hui actif en Allemagne, et à qui Radio France a commandé une pièce d'orchestre, jouée et enregistrée le 18 novembre dernier par l'Orchestre Philharmonique de Radio France.

Une découverte cette semaine dans cette séquence Alla Breve : la musique du jeune compositeur italien Maurilio Cacciatore actif dans plusieurs villes européennes : Strasbourg, Paris, mais aussi Bâle, Karlsruhe et Porto …
Membre artistique de l'Ensemble "l'Imaginaire" basé à Strasbourg (où il retrouve le compositeur italien Eric Maestri), il reste très attaché à la France et notamment à l'IRCAM parisien où il a étudié ces dernières années.

« Radio racconti appena accennati », que nous pourrions traduire par "Histoires radiophoniques à peine effleurées", est une création a été enregistrée le 18 novembre 2013 à Radio France, et interprétée par l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, sous la direction de Pierre-André Valade

Deuxième Mouvement :
« QUESTO SENTI NEL BUIO » ou « Ce que tu pressens dans l'obscurité »
Dans ses "Histoires pour la radio à peine effleurées", Maurilio Cacciatore nous raconte par le moyen de l'orchestre de très brèves histoires, sortes de saynètes très contrastées qui parlent à l'imagination. La première de ces histoires nous projetait dans l'univers d'une usine ; la deuxième au contraire nous emmène dans la nuit, en pleine nature.
Dans cette pièce nocturne, les cuivres de l'orchestre jouent un rôle important…

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :