Alla Breve
Magazine
Lundi 9 décembre 2013
4 min

« Radio racconti appena accennati » pour orchestre de Maurilio CACCIATORE (1/5)

Encore un compositeur italien dans notre séquence Alla Breve ; Maurilio Cacciatore, aujourd'hui actif en Allemagne, et à qui Radio France a commandé une pièce d'orchestre, jouée et enregistrée le 18 novembre dernier par l'Orchestre Philharmonique de Radio France

« Radio racconti appena accennati » pour orchestre de Maurilio CACCIATORE (1/5)
Maurilio Cacciatore par Roberto Ligurgo

Une découverte cette semaine dans cette séquence Alla Breve : la musique du jeune compositeur italien Maurilio Cacciatore actif dans plusieurs villes européennes : Strasbourg, Paris, mais aussi Bâle, Karlsruhe et Porto …
Membre artistique de l'Ensemble "l'Imaginaire" basé à Strasbourg (où il retrouve le compositeur italien Eric Maestri), il reste très attaché à la France et notamment à l'IRCAM parisien où il a étudié ces dernières années.

« Radio racconti appena accennati », que nous pourrions traduire par "Histoires radiophoniques à peine effleurées ", est une création a été enregistrée le 18 novembre 2013 à Radio France, et interprétée par l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, sous la direction de Pierre-André Valade

Premier Mouvement :
« FABBRICA » ou « usine »
L'univers de la musique électroacoustique intéresse énormément Maurilio Cacciatore, mais c'est une pièce d'orchestre qu'il nous offre cette semaine ; une pièce qui joue le jeu des "Alla Breve" de façon rigoureuse et amusée à la fois.
Le compositeur a imaginé un auditeur se rapprochant par intermittence de son poste de radio et ne saisissant donc que des bribes de musique. Une musique qu'il a souhaitée la plus suggestive possible, pour capter l'attention.
Chaque pièce de cette suite d'orchestre intitulée "Radio raconti appena accennati" ou "Histoires radiophoniques à peine effleurées", est une saynète, un micro-scénario dont on ne perçoit que les prémisses, le développement ou le dénouement

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :