Alla Breve
Magazine
Lundi 9 janvier 2017
5 min

" Long way " de Silvia Borzelli (1/5)

Notre puzzle Alla Breve est consacré cette semaine à la pièce vocale de la compositrice italienne Silvia Borzelli : "Long Way". Cette pièce, c'est le regard porté par une compositrice d'aujourd'hui sur les réalités de la diaspora et des réfugiés.

" Long way " de Silvia Borzelli (1/5)
Silvia Borzelli et Geoffroy Jourdain et migrants syriens

Premier tableau : Long Way

Six voix sont venues remplir notre studio le 16 décembre dernier avec une musique dense et fragile à la fois. Ces voix, ce sont celles des Cris de Paris, dirigés par Geoffroy Jourdain; un ensemble qui - s'il ne se consacre pas uniquement à la création contemporaine - cultive des relations privilégiées avec certains compositeurs.
Silvia Borzelli en est à sa troisième collaboration avec les Cris de Paris. Après une oeuvre pour choeur et une autre pour 16 voix, elle s'est lancée cette fois dans l'exploration d'un ensemble vocal plus réduit pour évoquer un sujet qui touche à la sphère de l'intime et qui pourtant concerne des milliers de gens aujourd'hui : ce thème, c'est celui de l'exil.

Dans ce premier mouvement, les voix parlées des chanteurs font résonner les témoignages de deux réfugiés, Fairuz, père de trois enfants d'origine yéménite et Omeima, petite fille d'origine syrienne.

The text of the piece is based on two sources : the poem "No search, no rescue" by Jehan Bseiso
*) and quoted sentences from interviews of refugees of different countries. I decided to distinguish the two sources using the italic typeface for the texts of the interviews.
*) used with the permission of the Author

  • I. Long way

    Long way from home.

    Maps on our backs.

    [Fairuz] We had no choice, to save five lives is better than to remain there. He stayed back. We have nothing. 1)
    [Omaima] My father is proud of me. He gives me the courage to speak up and to be eloquent. 2)

L'équipe de l'émission :