Alla Breve
Magazine
Vendredi 26 mai 2017
5 min

" Discolorato " pour voix et petit ensemble instrumental de Gérard Zinsstag (5/5)

Le compositeur de la semaine dans Alla Breve est Gérard Zinsstag. Il a imaginé pour cette émission un Petit Hommage à Pétrarque pour voix de mezzo-soprano et cinq instruments

" Discolorato " pour voix et  petit ensemble instrumental de Gérard Zinsstag (5/5)
Les Sonnets de Pétrarque, Isabel Soccoja et Gérard Zinsstag
  • « Discolorato » pour voix et petit ensemble instrumental de Gérard Zinsstag

    Interprété par Isabel Soccoja mezzo-soprano et l’Ensemble Multilatérale

    Avec : Alain Billard, clarinette – Laurent Camatte, alto – Keiko Murakami, flûte – Hélène Colombotti, percussion – Delphine Benhamou, harpe.

    Direction : Nicolas Simon

    Création enregistrée le 28 avril 2017 à Radio France

  • Cinquième Tableau : (deuxième tercet du Sonnet de Pétrarque)

    Avec son petit Hommage à Pétrarque, Gérard Zinsstag signe une page subtile et élégante. Cet hommage a été pensé pour une voix particulière ; celle, souple et sombre d’ Isabel Soccoja, qui avait déjà chanté la musique de ce compositeur l’an passé : elle était la soliste de sa pièce pour voix et orchestre « Empreintes ».

    Dans la voix d’Isabel Soccoja, le compositeur privilégie l’expression, cette façon de rendre au plus près les sentiments douloureux exprimés par Pétrarque dans son Sonnet 283.

    Ce sonnet déroule aujourd’hui son deuxième tercet. Il y est toujours question d’amour pour la Laure disparue :

  • Sonnet 283 de Pétrarque (IV)
    E se come ella parla, e come luce,

    ridir potessi, accenderai d’amore,

    non dirò d’uom, un cor di tigre o d’orso.

    Et si comme elle parle et resplendit

    redire je pouvais, j’embraserais d’amour,

    je ne dirai cœur d’homme, mais de tigre ou bien d’ours.
    (Traduction : André Ughetto)

Retrouvez l’intégralité de ce Petit Hommage de Gérard Zinsstag à Pétrarque demain samedi à 23h30 dans la forme longue de nos Alla Breve !

L'équipe de l'émission :