Alla Breve
Magazine
Mardi 4 novembre 2014
4 min

« A corps » de Stéphane Magnin (2/5)

Le compositeur de la semaine dans Alla Breve est Stéphane Magnin qui a imaginé pour l'Orchestre National de France une suite en cinq mouvements qui s'apparente à une symphonie en miniature : "A Corps".

« A corps » pour orchestre de Stéphane Magnin
Interprété par l’Orchestre National de France
Direction Maxime Tortelier
Commande et création enregistrée le 17 octobre 2014

2ème mouvement :
A Corps est une musique du corps. C'est d'abord le corps du compositeur en mouvement, au moment où les idées musicales lui viennent. Ce corps, Stéphane Magnin a voulu le confronter au corps de l'orchestre dans les cinq mouvements de A Corps. L'énergie, la puissance du geste instrumental, la relation de l'instrumentiste à son instrument sont des éléments qui comptent beaucoup pour Stéphane Magnin. Sa suite d'orchestre fait indéniablement sonner l'orchestre dans toute son épaisseur. Le deuxième mouvement, toutefois, échappe à ce trait dominant. Stéphane Magnin l'a imaginé "sourd et pesant".

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :