Alla Breve
Magazine
Mercredi 22 juin 2016
4 min

« Cinq petites entropies » de Garth Knox (3/5)

Le compositeur de la semaine est Garth Knox, un compositeur pas tout à fait comme les autres puisqu’il est aussi interprète et improvisateur. C’est lui qui joue cette semaine ses Petites Entropies pour viole d’amour : cinq voyages dans les sonorités d’un instrument magnifique, un peu oublié et qu’il fait revivre dans la musique d’aujourd’hui.

« Cinq petites entropies » pour viole d’amour de Garth Knox
En cinq mouvements : Parallèles / Parade / Pluie / Passerelle / Passacaille
Interprété par Garth Knox, viole d’amour
Commande et création enregistrée le 25 mai 2016 à Radio France

Troisième mouvement : Pluie
Garth Knox a composé la troisième de ses Petites Entropies, Pluie en mai dernier, par un jour de pluie. (Il faut dire que le mois de mai n’en n’a pas manqué). Comme il est lui-même l’interprète de ses petites Entropies, Garth Knox a pu à loisir chercher sur l’instrument et trouver des choses nouvelles.
Dans Pluie par exemple il a inventé une nouvelle technique de jeu qui lui a donné des ailes, tant et si bien que le jour de l’enregistrement il a maudit, en riant de lui-même, celui qui avait couché sur le papier une miniature si difficile à exécuter. Garth Knox s’est trouvé emporté là par la richesse offert par les cordes sympathiques de la viole d’amour. Pluie s’offre comme un tourbillon de notes, un vrai déluge. Depuis, Garth Knox ne peut plus écouter le son de la pluie sans penser à ces déluges de notes sur les 14 cordes de son instrument !

Le site de Garth Knox

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :